Togo-La  démission  du ministre Moustafa Mijiyawa devient une revendication   pour le   Synphot !

0

(24hinfo)- Le Syndicat national des praticiens hospitaliers du Togo (SYNPHOT) ajoute un point à sa plateforme revendicative.

En assemblée générale ce vendredi à Lomé, dernier jour d’une grève sèche, la base a demandé une reconduction de la grève au cours de la semaine prochaine pour trois jours et le départ du ministre de la santé, Moustafa Mijiyawa.

Pour les membres du Synphot, le ministre de la santé tarde à trouver des réponses à leur demande d’amélioration des conditions de travail c’est-à-dire l’équipement des blocs, la construction de nouveaux hôpitaux ou encore le recrutement du personnel .

Actuellement des réformes sont en cours dans le secteur de la santé à travers la politique de contractualisation qui consiste à confier la gestion du centre de santé à une entité privée pour des résultats probants. Laquelle politique semble être sabotée par quelques membres du Synphot également responsables des cliniques privées qui oeuvrent à maintenir le statut quo.

Heureusement que cela ne semble ébranler le gouvernement qui entend aller jusqu’au bout de cette réforme de contractualisation des hôpitaux.
En clair il s’agira d’investir moins pour des résultats probants. Le CHR d’Atakpame et le CHP de Blitta ainsi que le district sanitaire de Siou enregistrent déjà des résultats très encourageants.

La demande de démission du ministre de la santé ne saurait être prise comme une revendication syndicale mais du zèle.

Laisser un commentaire