UL-Affaire  Ihou Majesté : le gouvernement   déplore le tintamarre et prévient  tout rapprochement politique

0

(24hinfo)- L’amalgame, les velléités d’instrumentalisation et le tintamarre suscités par l’affaire de notes truquées à la faculté des sciences de la santé (FSS) de l’Université de Lomé étonne le gouvernement Komi Sélom Klassou qui fait une mise au point : cette affaire n’a aucun lien avec des considérations politiques et ne pourrait faire objet de grèves.

Pour le gouvernement l’enquête en cours a été déclenchée suite à des plaintes et dénonciations répétées de pratiques frauduleuses dans le report de notes d’examen, comptant pour l’année universitaire 2016-2017 et qui a conduit les services compétents de la gendarmerie habiletés par les autorités universitaires et décanales de la FSS à mener des investigations appropriées.

Par conséquent, invite tous les acteurs à la retenue afin que les investigations puissent se poursuivre dans la sérénité, dans le respect de la présomption d’innocence et le souci primordial de recherche de la vérité.

‘Le gouvernement continuera de suivre attentivement cette affaire qui relève essentiellement du domaine académique et qui nécessite que toute la lumière soit faite afin de préserver la crédibilité et l’image de la FSS et de l’institution universitaire’, rapporte le communiqué.

Charles

Laisser un commentaire