Enquête harmonisée sur les conditions de vie des ménages : message de l’INSEED aux Togolais

0

(24hinfo)-Dans le cadre de la mise en œuvre du Programme Statistique Régional (PSR) 2015-2020 et plus particulièrement du Programme d’Harmonisation et de Modernisation des Enquêtes sur les Conditions de Vie des Ménages dans les Etats membres de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), l’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques et Démographiques (INSEED) réalise, en collaboration avec l’UEMOA et l’appui financier de la Banque Mondiale à compter du mois d’août au mois de décembre 2018 sur toute l’étendue du territoire national, la collecte de données relatives à la première vague de l’Enquête Harmonisée sur les Conditions de Vie des Ménages (EHCVM).

Les opérations de terrain sont subdivisées en deux à savoir :

l’énumération des zones de dénombrement qui couvre la période du mois d’août au mois de septembre 2018 ; et
l’enquête principale de la première vague qui s’étalera sur la période du mois de septembre au mois de décembre 2018.

Les agents retenus pour cette opération seront identifiables par leur T-shirt à l’effigie de l’enquête EHCVM et par leur badge.

Les résultats de cette enquête serviront pour le suivi des indicateurs sur les conditions de vie des ménages et pour l’évaluation de la pauvreté au Togo.

A cet effet, le Directeur Général de l’INSEED, conformément au communiqué conjoint N° 00066/MPD/MATDCL du Ministre de la Planification du Développement et du Ministre de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités Locales, demande à la population de bien vouloir réserver un bon accueil aux agents de collecte lors de leur passage dans les ménages et de leur fournir des informations vraies qui seront traitées dans l’anonymat et la confidentialité conformément à la loi statistique.

L’INSEED remercie par avance toutes les populations des localités concernées par cette collecte de données pour leur disponibilité et leur collaboration.

Le Directeur Général,

Koame KOUASSI

Laisser un commentaire