Togo : Feu vert de l’Assemblée à la privatisation de la BTCI et de l’UTB

0

(24hinfo)-L’Assemblée nationale a autorisé jeudi la privatisation de la BTCI et de l’UTB malgré de vives critiques de l’opposition dénonçant la logique économique de l’opération.

L’initiation de ces deux projets de loi termine le processus de la politique de réformes et de libéralisation de l’économie togolaise engagée depuis 2006 qui a pour objet de se désengager des quatre (04) banques à capitaux publics, en l’occurrence la BTCI, l’UTB, la BTD et la (BIA-T).

« Dans sa volonté de préserver la stabilité financière et convaincu du rôle moteur que joue le secteur privé dans le développement, le Gouvernement, en accord avec les partenaires au développement notamment le Fonds Monétaire International (FMI), a finalement décidé de procéder à la privatisation des deux banques (UTB et BTCI) individuellement faisant ainsi l’économie d’une fusion préalable. Cette décision, faut-il le rappeler, est motivée par les opportunités actuelles qu’offre le marché bancaire et l’engagement du Gouvernement à faire du Togo un hub
d’excellence des services financiers mais aussi un centre de compétence digitale », a expliqué le ministre Sani Yaya, ministre de l’économie et des finances à l’issue du vote.

Cette décision est également en adéquation avec l’axe 1 du Plan National de Développement (PND 2018-2022), qui consiste à faire de notre pays un hub logistique d’excellence et un centre d’affaires de premier ordre dans la sous-région, a-t-il assuré.

Après l’autorisation, le Gouvernement prendra les textes réglementaires prévus par la loi pour l’effectivité de l’opération.

Laisser un commentaire