Le Togo balise la voie au développement du secteur de la bioénergie au Togo

0

(24hinfo)-Le deuxième atelier sur l’état de la bioénergie et sur l’application potentielle des indicateurs de durabilité du Partenariat Mondial pour les Bioénergies au Togo s’est ouvert le mercredi 21 novembre 2018 à Lomé.

Initié par l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture, FAO, avec le soutien financier de la GIZ, cet atelier est organisé pour la mise en œuvre du projet « Renforcement des capacités sur les indicateurs de durabilité du Partenariat Mondial pour la bioénergie dans les pays de la CEDEAO ».

Il a réuni les parties prenantes de différents secteurs qui vont plancher sur les résultats et les informations obtenues à travers le diagnostic posé lors du premier atelier permettant de prendre des mesures possibles pour améliorer la durabilité et le développement du secteur de la bioénergie au Togo.

Selon M. Djiwa Oyetounde, Représentant de la FAO au Togo, il y a 24 indicateurs de durabilités pour la bioénergie qui sont fondés sur la science, techniquement robustes et très pertinents. Cet atelier a permis de réfléchir pour retenir les indicateurs pertinents et mesurables dans le contexte du Togo.

Le projet « Renforcement des capacités sur les indicateurs de durabilité pour la bioénergie dans les pays de la CEDEAO » a pour but de sensibiliser les décideurs et les parties prenantes pertinentes des pays bénéficiaires sur le potentiel de production et d’utilisation de la bioénergie pour mieux contribuer aux réductions de gaz à effet de serre.

Radio Lomé

Laisser un commentaire