« Les propos et la prise de position de madame Toungara n’auront aucune incidence et aucun impact sur le calendrier électoral »

0

(24hinfo)-Réagissant chez nos confrères de TBN sur les propos tenus par la vice-présidente du Parlement de la CEDEAO sur la situation sociopolitique au Togo, le ministre Bawara, point focal du gouvernement dans les discussions politiques, estime que la députée ivoirienne, Aminata Toungara,  » s’est laissée manipuler et abuser par les députés de l’opposition qui prenaient part aux travaux du parlement de la CEDEAO à Abuja ».

« Cela montre bien que la fébrilité et l’anxiété ont commencé à gagner les rangs des partisans du boycott et qu’il est toujours sage de réfléchir avant d’agir et non l’inverse. Les propos et la prise de position de madame Aminata Toungara n’auront aucune incidence et aucun impact sur le calendrier électoral et sur la qualité des élections. Elle n’a même pas parlé au nom du parlement de la CEDEAO et ses déclarations n’engagent qu’elle seule. Elles n’engagent pas les autorités ivoiriennes. Nous en avons la conviction et même certitude », a-t-il déclaré.

Dans ses propos ce jour au micro de BBC, la députée a fait savoir que l’horizon n’est pas bon pour la tenue des législatives du 20 décembre au Togo et a plaidé pour un report en mars ou avril 2019.

Pour le ministre Bawara, les législatives auront lieu le 20 décembre, et la campagne électorale demarre le 4 décembre c’est-à-dire apres demain.

Laisser un commentaire