Patrice Talon estime que «l’aide au développement a montré ses limites»

0

(24hinfo)-Le président béninois Patrice Talon a lancé à Cotonou la 36e session de l’Assemblée parlementaire paritaire ACP-UE. Plusieurs députés de l’Europe, de l’Afrique des Caraïbes et du Pacifique sont à Cotonou jusqu’à mercredi. Changement climatique et PME sont notamment au programme des discussions.

La réunion devrait prendre des résolutions urgentes en faveur de la lutte contre le changement climatique et du développement des PME. A la tribune ce lundi matin, Patrice Talon a dressé le bilan de la coopération ACP-UE. Il a notamment estimé que l’aide au développement avait montré ses limites.

« Nous devons voir les choses en face. Nous sommes interpellés à revoir notre façon de concevoir la coopération, le développement, la solidarité. Bien sûr que, dans vos projets de résolution, il y a la promotion des PME. Cela est un facteur important de développement désormais puisque nous avons observé combien l’aide au développement a montré ses limites. Puisque la coopération commerciale est sans cesse remise en cause – même à travers les accords signés et établis – l’objectif, s’il est resté le même, nous appelle à agir, à promouvoir ce qui crée le développement endogène. »

Le président béninois a également insisté sur l’importance des investissements. « Le développement de nos pays respectifs passe par l’outil de développement économique qu’est l’investissement. L’investissement privé, l’implantation, le développement des PME. La résolution que vous allez peut-être voter mercredi pour faire la promotion des PME est une avancée majeure, une innovation par rapport au rôle classique que nous avons donné à nos objectifs ACP-UE. »
RFI

Laisser un commentaire