Togo-Le PNUD sollicite des solutions innovantes pour le suivi des femmes enceintes et des PVVIH

0

(24hinfo)-Près de 40% des femmes enceintes ne bénéficient pas des services de consultation prénatale et donc n’assurent pas un suivi correct de leur grossesse au Togo, selon les chiffres du ministère de la santé.
Une situation qui représente à la fois un danger pour ces femmes et pour leur futur bébé surtout quand la mère serait infectée au VIH-SIDA.

Pour les partenaires au développement, au devant desquels l’ONUSIDA et le PNUD l’heure est à l’action d’où le lancement du projet Inov4HealthInclusion avec le ministère de la santé et le Conseil national de lutte contre le sida (CNLS) pour solliciter auprès de la communauté Tech du Togo des solutions innovantes pour le suivi des femmes « enceintes-consultations prénatales » et la prévention de la transmission du VIH de la mère à l’enfant.

Mardi 18 décembre à Lomé, cinq équipes retenues à l’issue d’une phase de sélection ont défendu leurs « solutions » devant un jury à la fin d’un Hackathon de deux jours.

Pour Dr Jean Francois SOME, programme manager et spécialiste du programme VIH au PNUD, le projet vise à identifier des idées novatrices, qui seront traduites en solutions concrètes pour contribuer à résoudre la question de la faible utilisation des services de consultation prénatale et partant des services de prévention de la transmission mère enfant du VIH.

« Nous voulons également contribuer à lever tous les obstacles liés à l’accès des Personnes vivants avec le VIH aux différents services », affirme-t-il.

Pour lui, l’écosystème togolais est jeune, dynamique et les partenaires sont convaincus de leur capacité à créer de la valeur ajoutée et à être un moteur clé des transformations au sein de nos communautés.

« Nous espérons trouver une solution pertinente qui contribuera significativement à accélérer l’élimination de la transmission mère enfant du VIH au Togo », a-t-il affirmé récemment à un journal de la place.

Hygie + se trouve parmi les cinq solutions retenues. Pour l’un des porteurs, la solution est particulièrement orientée vers les personnes vivantes avec le VIH SIDA et la prévention mère enfant. Les autres solutions dans la course sont notamment Mum health care, Solid’Ere, eCentre Conviviale et Mom Togo

Selon le jury la solution qui sera retenue devrait permettre aux femmes enceintes de rétablir le contact avec celles qui viennent pour le suivi de leur grossesse une fois ce contact rompu, de rappeler aux femmes enceintes séropositives l’importance d’accoucher dans un environnement leur permettant de bénéficier de tous les services appropriés pour prévenir efficacement la transmission mère -enfant du VIH, de géolocaliser le lieu de résidence de la femme enceinte séropositive dans l’optique lui porter secours en cas de besoin et pour les personnes vivantes avec le VIH d’enregistrer les cas de violation des droits des Personnes vivant avec le VIH et des populations clés fortement exposées au VIH (Professionnels de sexe, Hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes) quel que soit l’environnement dans lequel cela se produit et de retrouver les personnes victimes de ces violations de leurs droits pour leur porter assistance et de diffuser des messages.

« La solution doit permettre à des personnes ne sachant ni lire, ni écrire ni parler en Français d’y avoir accès sans l’aide d’une tierce personne », a indiqué le jury.

Les lauréat seront dévoilés la semaine prochaine et pourront gagner jusqu’à 1 million F Cfa.

Laisser un commentaire