Protection de l’environnement : le PNUD débloque plus de 145 millions de F Cfa à 7 organisations de la société civile Togolaise

0

(24hinfo)-Le Programme des nations unies pour le développement (PNUD) a signé mercredi 9 janvier à Lomé, des conventions de financement avec sept (7) organisations de la société civile Togolaise. Devenue une tradition à chaque début d’année, la signature est intervenue au cours d’une cérémonie présidée par le représentant résident a.i du PNUD au Togo, Mactar FALL en présence des responsables des OSC bénéficiaires.

Ce 9ème round de financement s’inscrit dans le cadre du Programme de Micro financements du fonds pour l’environnement mondial mis en place par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) en faveur des Organisations de la Société Civile depuis 1992.

Les fonds alloués permettront aux organisations bénéficiaires de lutter contre le changement climatique, la dégradation des terres, la désertification, les produits chimiques et les déchets dangereux. Ils s’élèvent à 251. 870 dollars soit plus 145 millions de F Cfa.

Ces financements visent à soutenir les initiatives communautaires innovantes pouvant contribuer à la conservation, la restauration et l’utilisation durable des ressources naturelles comme moyens de lutte contre la pauvreté et de renforcement de la résilience des populations face aux effets néfastes des changements climatiques.
‘L’environnement reste encore une priorité sur laquelle nous allons continuer à travailler pour que dans les cinq prochaines nous relevions encore plus de défis. Et notre conviction est que c’est sur le terrain que cela se passe. Les réflexions se dérouleront certes dans les bureaux, mais l’action se fera sur le terrain’, a déclaré Mactar Fall lors de la cérémonie.

Il a ensuite invité les bénéficiaires à une mise en œuvre efficace et efficiente surtout à mettre en place un mécanisme de suivi de leurs différents projets.

Ces nouveaux financements portent à 1 milliard 500 millions de FCFA le total de financement accordés à 94 OSC Togolaise depuis 10 ans en faveur de l’environnement.

« De nos jours les ressources naturelles sont dégradées à une vitesse importante donc il faut des moyens tant au niveau communautaire que national pour faire face aux nombreux défis liés à la dégradation des ressources naturelles », a laissé entendre ATRI Koffi, Coordonnateur National du Programme Micro financements du FEM.

Pour la responsable du REFED (Réseau des Femmes et Développement), Coordinatrice KABISSA-LAMBONI Conforte, le projet financer permettra de vulgariser la meule casamançaise auprès des groupements de carbonisateurs de Nayéga-Centre et de Djimon en vue d’économiser l’utilisation de bois dans la fabrication du charbon de bois, amener les groupements à la création des forêts communautaires.

A noter que les projets financés sont exécutés sur une période de deux ans.

Laisser un commentaire