Lomé, Accra, Abidjan, Ouagadougou et Cotonou s’allient contre le terrorisme

0

A l’initiative du président Ghanéen, Nana Akufo-Addo  s’est tenu ce vendredi à Accra, un mini sommet des chefs d’Etat sur la sécurité et la lutte contre le terrorisme. Y ont pris part, les présidents du Togo, Faure Gnassingbé, du Bénin, Patrice Talon, du Burkina Faso,  Rock Kaboré,  le vice-Président de Côte d’Ivoire,  Daniel Kablan Duncan en plus du dirigeant Ghanéen.

Selon  le président Togolais, qui s’est exprimé sur son compte Twitter,   le sommet leur a permis de  discuter  du renforcement de la lutte contre le terrorisme et autres menaces sécuritaires de la  sous-région.

 Au-delà des questions sécuritaires,  apprend-t-on de sources concordantes, les Chefs d’Etat ont aussi évoqué la question  du F Cfa, la monnaie coloniale qui  fait débat  depuis quelques  jours dans leur pays respectif. Le Ghana est pour  une sortie des pays  membres de la Cédéao de la zone Franc pour   permettre aux 15  Etats de l’organisation communautaire d’avoir la monnaie unique.  Une position qui contraste avec  celle de la côte d’Ivoire dont le  président soutenait récemment à  Paris que le débat autour de  la monnaie  coloniale est « faux ». Cette monnaie est solide, a-t-il dit.

 Demain à Lomé aura lieu un sit-in à l’initiative de certaines organisations de la société civile devant l’ambassade de France. La manifestation à Kara (420 Km de Lomé) prévue par la même organisation a été interdite par le maire.

Laisser un commentaire