Les parlementaires ont un rôle dans la création d’un environnement propice à la santé

0

Dr Fatoumata Binta Tidiane Diallo, représentante-résidente de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a  échangé mardi  avec la présidente de l’Assemblée, Chantal  Tségan.

  Comme ses prédécesseurs, elle a  félicité madame  Tsègan pour son élection à la tête de l’institution parlementaire : « Son élection est une chose impressionnante et très importante pour toute l’Afrique », a-t-elle déclaré.

Lire aussi : Le chef de l’ONU appelle à mettre le numérique au service de la liberté d’expression

L’ancienne représentante de l’OMS au Congo a plaidé pour une meilleur budgétisation du secteur de la santé dans le but de l’atteinte de la couverture santé universelle. Le budget de l’Etat est voté par l’Assemblée nationale. Pour elle, les parlementaires ont un rôle à jouer dans la création d’un environnement propice pour la santé « On a essayé de rappeler les priorités en santé et surtout les attentes du système des Nations-unies et particulièrement l’OMS vis-à-vis de l’Assemblée nationale. Dans notre carrière, on a toujours travaillé avec l’Assemblée parce que les députés sont les garants de la mise en œuvre effective des programmes et des plans. Représentants des communautés, nous sommes sûrs qu’avec leur appui, nous pouvons atteindre les personnes les plus vulnérables et que les programmes de santé pourront être bénéfiques et atteindre ce qu’on a toujours prôné, la couverture sanitaire universelle », a-t-elle déclaré.

Laisser un commentaire