Déclaration d’Achim Steiner, Administrateur du PNUD, à l’occasion de la Journée internationale de la femme

0

Les femmes et les filles attendent avec impatience le changement, et on peut aisément le comprendre. À travail égal, les femmes perçoivent toujours 77 centimes pour chaque dollar gagné par les hommes.

Au moins 200 millions de femmes et de filles vivantes aujourd’hui ont subi une mutilation génitale féminine.Dans les instances parlementaires, les femmes représentent seulement 24 pour cent des élus. À travers le monde, trente-cinq pourcent des femmes ont été victimes de violence physique et/ou sexuelle.

De toute évidence, il reste encore beaucoup à faire, et nous devons explorer de nouveaux modes de travail et de réflexion.

Les innovations transformatrices ne doivent pas forcément être coûteuses ou ostentatoires. Elles peuvent reposer sur des technologies simples, des innovations locales et de nouvelles pratiques faisant évoluer les comportements, les normes ou les préjugés sociaux. Songeons par exemple à l’indépendance financière d’innombrables femmes acquise grâce à la banque mobile.

On constate pourtant une fracture numérique croissante entre les sexes, les femmes étant sous-représentées dans les domaines de la science, de la technologie, de l’ingénierie, des mathématiques et du design.  Les idées, les connaissances et les expériences des femmes sont essentiellesà la conception et à la mise en œuvre de ces innovations pour répondre à leurs besoins et ne laisser personne de côté. 

Lorsque les femmes sont exclues des débats, elles le sont aussi du processus d’innovation pour notre avenir. Le rôle des Nations Unies est crucial et le PNUD a plusieurs initiatives à son actif pour contribuer à cette mission.

L’instrument d’innovation du PNUD a investi dans plus de 140 expériences novatrices dans 87 pays et territoires. Nous venons de lancer un nouveau réseau d’ Accelerator Labs dans 60 pays[MB1] ,en vue de nouveaux partenariats et d’idées atypiques pour susciter le changement et créer des perspectives qui bénéficieront à la fois aux femmes et aux hommes.

En cette Journée internationale de la femme, unissons-nous pour lancer un appel aux dirigeants industriels, aux jeunes pousses révolutionnaires, aux entrepreneurs sociaux et aux militants pour combler le fossé numérique – collaborer, partager leurs innovations et éliminer les obstacles afin d’accélérer l’avènement d’une véritable égalité entre les sexes universelle.

Prenant acte du rôle de l’innovation en faveur de l’égalité entre les sexes, j’invite instamment la communauté internationale – et j’engage le PNUD – à davantage exploiter les technologies pour améliorer le sort des femmes et des filles en les écoutant et en les impliquant tout en élargissant leurs choix et en augmentant les investissements en leur faveur.


 [MB1]No link available in French.

Laisser un commentaire