Méningite : Une riposte vaccinale en cours dans le Kpendjal

0

Le district sanitaire de Kpendjal (Nord Togo) a enregistré des cas sporadiques de méningite dans la localité de Tambonga.   Deux  personnes   sont mortes  selon le ministère de la santé qui a lancé  une riposte vaccinale  mi-février  avec plus de 3000 doses de vaccins.

« Un stock supplémentaire de vaccins est en cours de convoyage pour renforcer la riposte vaccinale dans la zone touchée. Les cas enregistrés après la vaccination sont ceux qui étaient déjà en incubation (avaient déjà le germe) »,  explique   Dr Assane Hamadi,   Chef division Surveillance Épidémiologique et Riposte du MSHP dans une note parvenue à notre rédaction.

Avec cette  rapide réaction, la  courbe est en phase descendante donc tend vers l’extinction de la maladie   selon les évaluations menées fin février.

Le ministère  rassure et  appelle les populations  à aller se dépister en cas  de malaise. « Soyez rassurés, la situation est sous contrôle !  Il est à noter que les cas de méningite, on en rencontre tous les jours dans les formations sanitaires comme les cas de paludisme. Et c’est ainsi dans tous les pays de la ceinture méningitique »,  indique Dr Assane.

La méningite est une infection de la membrane qui enveloppe le cerveau et le système nerveux central. Il n’y a pas une mais des méningites. La plus fréquente est virale.

 Les symptômes sont ce que l’on appelle un syndrome méningé avec de la fièvre. Chez l’adulte ou l’enfant capable de s’exprimer, il s’agit de maux de tête violents, des nausées et vomissements, une raideur de la nuque et une hypersensibilité à la lumière.

Laisser un commentaire