« Nous sommes préoccupés par l’amélioration des conditions de nos populations », assure Dr Klassou Sélom

0

Komi Sélom Klassou a présidé jeudi à Lomé, la deuxième réunion du Comité de pilotage du programme d’Urgence de développement communautaire (PUDC).  Initié par le gouvernement togolais  avec l’appui du PNUD, le PUDC entend, sur trois ans, réduire les inégalités sociales en impliquant les populations dans leur propre développement économique et social.

 La première phase du programme s’achève en juin prochain.   Et l’heure est  au bilan. La deuxième réunion du comité de pilotage  a permis au gouvernement et ses  partenaires  de faire la synthèse des travaux réalisés  depuis le lancement en 2016.

https://twitter.com/pudctogo/status/1103625961185128449

« La première phase du PUDC va s’achever en juin 2019 mais il faut considérer que c’est un programme pluriannuel et sur plusieurs phases. Et cette première phase  a plus mis l’accent sur l’accès aux infrastructures de base. Il y a des défis  qui portent déjà sur comment maintenir  les infrastructures réalisées. Les autres défis sont liés aux autres composantes, notamment  le développement de l’entrepreneuriat rural au niveau  des différentes zones et  à comment  doter les communautés  enclavées  de plus de capacités afin qu’elles soient actrices du développement et contribuer  à la mise en œuvre du   Plan national de développement’, a déclaré, le représentant résident  a.i du PNUD au Togo, Mactar Fall.

Le  Chef du gouvernement et président du Comité de pilotage,  Dr Komi Sélom Klassou, a rappelé lors de la rencontre les priorités  du Chef de l’Etat en matière de développement partagé entre toutes les populations urbaines et rurales en vue d’un réel changement.  

Il a salué le partenaire, le PNUD qui pilote  le programme depuis son élaboration     jusqu’à son exécution  sur le terrain en passant par le lancement. « Aujourd’hui nous nous réjouissons  de la mise en œuvre de beaucoup de  réalisation  au profit de nos populations surtout en milieu sémiurbain. Grande est notre joie et surtout  au lendemain du lancement officiel du Plan national de développement  par le Chef de l’Etat, nous sommes  préoccupés par l’amélioration constante  des conditions  de vie de nos populations. Il peut paraître  un peu surprenant qu’on part du PND qui a été lancé   lundi  mais tout ce qui se passe  dans le cadre du PUDC se trouve  dans les  axes du PND », a-t-il déclaré.

 La semaine dernière, des ouvrages de développement socio-économique et sanitaires ont été remis à des communautés au Grand Nord du pays.

Laisser un commentaire