Culture de la paix et engagement

0

Le délégué national du Mouvement des jeunes Unir (MJU, majorité présidentielle), Malik Natchaba  a invité samedi  les femmes  Togolaises  à cultiver la paix partout  elles se trouvent.  « Nous devons rester mobilisés par le travail et la prise d’initiatives partout où nous sommes », a-t-il lancé.  « La femme doit prendre la parole pour se faire une place dans la sphère politique », a renchéri    Mazamaesso Assih, déléguée nationale adjointe du Mouvement. Les deux s’exprimaient lors  d’une conférence débat   organisée par le Mouvement à l’occasion de la journée internationale  de la femme autour du thème « Femmes togolaises, notre leadership politique, c’est maintenant ».

La rencontre a permis au bureau du MJU de partager avec l’Assistance  les expériences, exemples et aussi de  mener des réflexions    en matière d’implication de la femme togolaise dans la politique. Un exemple est plusieurs  fois revenu lors des débats, c’est l’élection d’une femme  comme présidente de l’Assemblée nationale. Il s’agit d’une première mais aussi un signal fort des dirigeants du  pays pour permettre aux  femmes de s’affirmer  en politique.

Les échanges ont également porté sur les moyens de la participation des femmes et des handicaps qui freinent l’émergence des femmes dans la gestion publique.

De ce fait, Madame Assih a  invité les femmes à se mobiliser pour faire partie des organes de décision pour le développement de leurs collectivités, en rappelant que l’équité genre est au cœur des préoccupations du Chef de l’Etat Faure Gnassingbé.

Dans l’après-midi, un gala de football féminin a été organisé par le bureau national avec la participation de six équipes à savoir CDJ, Filles debout, Phénix, Famous, JFRD et Dynamo.

La finale opposant Phénix  et JFRD s’est soldée par la victoire de Phénix dans la séance des tirs aux buts 3 tirs contre 1. Toutes les équipes ont reçu des prix composés de jeux de maillots, de médailles et d’enveloppes financières.

L’équipe gagnante  est reparti avec un  trophée ainsi qu’une enveloppe de 100 mille F CFA.

La rédaction

Laisser un commentaire