La CCIT mobilise le secteur privé togolais autour du PND et du 1er forum Togo-UE

0

Le ministre du Commerce, de l’Industrie, du Développement du secteur privé et de la Promotion de la consommation locale Kodzo Adédzé a ouvert mardi à Lomé une rencontre d’information et de sensibilisation des acteurs du secteur privé sur le Plan National du Développement (PND) 2018-2022 et l’organisation en juin prochain du premier Forum Economique Togo – Union Européenne.

Initiée par la Chambre du Commerce et d’industrie du Togo, la rencontre vise à outiller les opérateurs économiques pour une bonne appropriation du PND et leur mobilisation en vue de la réussite du forum qui se tient du 13 au 14 juin au Togo.

Le ministre était entouré à l’ouverture par le président de la CCIT, du président du conseil national du patronat et la Conseillère du président de la république, coordinatrice de la Cellule Climat des Affaires et l’Expert mauricien chargé de l’organisation du forum.

Le Togo est résolument engagé à faire de son économie une économie émergente. Dans ce cadre le 1er Forum Economique Togo-UE fera une bonne part au PND, son programme ambitieux de développement 2018-2022. La rencontre avec les opérateurs économiques est destinée à les informer des enjeux et objectifs du PND et l’organisation du premier Forum Economique Togo-UE.

Le président de la CCIT Germain Meba a souligné qu’il revient aux opérateurs économiques de jouer pleinement leur rôle en faisant du PND un véritable moteur de développement. En appelant les opérateurs économiques à la mobilisation pour la réussite du 1er Forum Economique Togo-UE, il les a invités à être courageux et ambitieux vis-à-vis du PND.

L’objectif du PND est de « transformer structurellement l’économie nationale, pour une croissance forte, durable, résiliente, inclusive, et induisant l’amélioration du bien-être social ». Pour y arriver, le ministre Adédzé a renouvelé la confiance du gouvernement au secteur privé partenaires clé du PND à qui l’honneur revient de contribuer à hauteur de 65% de la mobilisation des investissements dont le cout global s’élève à 4622 milliards de FCFA. L’expert mauricien chargé de l’organisation du Forum, a appelé les opérateurs économiques à prendre des initiatives vu les facilités mises en place par l’Etat.

Le forum viendra renforcer les relations économiques entre le Togo et l’UE. C’est une rencontre qui regroupera plusieurs acteurs, notamment les opérateurs économiques où il sera organisé des réunions d’affaires avec des échanges d’expérience en vue d’explorer les opportunités commerciales et d’investissement au Togo. La mobilisation du secteur privé s’avère indispensable. « L’objectif principal du Forum Economique Togo-UE est de mobiliser des investissement privé dans les secteurs prioritaires au Togo tout en présentant les opportunités par le pays aux investisseurs locaux et Européens.

Il permettra aux investisseurs Européens d’apprécier l’amélioration du climat des affaires au Togo, la vision du Gouvernement, les opportunités que le Togo, et de rencontrer des entrepreneurs locaux pour développer des relations d’affaires durables », a expliqué le ministre ADEDZE.

Après cette rencontre la CCIT entame ce mercredi, 13 mars à l’intérieur du pays une rencontre de ce genre afin de mobiliser les opérateurs économiques de l’intérieur du pays autour du PND et ce grand rendez-vous du Forum Economique qui attend le Togo en Juin prochain.

Laisser un commentaire