«Nous avons eu un apport beaucoup plus favorable qu’on pouvait l’espérer du côté des Émirats Arabes Unis», Robert Dussey

0

Le Président Faure boucle ce mercredi ses trois jours de visite à Abu Dhabi. A entendre le ministre togolais des affaires étrangères, ce séjour a été fructueux. Beaucoup de mémorandums d’entente ont été signés par les ministres des deux pays.

 » Cette visite est d’une importance capitale parce que c’est la première fois qu’après le lancement du PND, que le Président de la République se déplace lui-même pour présenter les trois axes indispensables du PND à des partenaires », a déclaré dans un entretien aux médias, le Chef de la diplomatie Togolaise dont voici l’intégralité :

Bonjour M. le ministre Robert Dussey. Le Président de la République achève ce mercredi 13 mars 2019, une visite de trois jours aux Emirats Arabes Unis, plus précisément à Abu Dhabi. Pouvez-vous nous expliquer le sens et la portée de ce tte v isite dans ce pays ?

Robert Dussey : Le président de la République, Faure Gnassingbé vient d’achever une visite de travail officie l à Abu Dhabi. Cette visite revêt une importance particulière parce que c’est la première fois que le Président de la République a été reçu, à la fois par le prince héritier d’Abu Dhabi qui préside de fait, les Emirats Arabes Unis et également le Premier ministre et Vice-président de Dubaï. Le Président de la République a profité de cette visite officielle pour non seulement, renforcer la coopération entre les Emirats Arabes Unis et le Togo mais également, présenter le Programme national de développement (PND) qu’il a lancé il y a quelques jours à Lomé à tous les acteurs de la vie économique d’Abu Dhabi et de Dubaï.

Quelle importance revêt cette visite pour le Chef de l’Etat et p our le Togo ?

Robert Dussey : Cette visite est d’une importance capitale parce que c’est la première fois qu’après le lancement du PND, que le Président de la République se déplace lui-même pour présenter les trois axes indispensables du PND à des partenaires. Et comme vous l’avez constaté plusieurs mémorandums d’entente ont été signés par les différents ministres en présence du Président de la République. Ce qui marque la disponibilité et l’engagement du Président de la République à continuer à travailler pour sortir les populations togolaises de la pauvreté.

Et nous avons eu un apport beaucoup plus favorable qu’on pouvait l’espérer du côté des Émirats Arabes Unis parce que le Président de la République et tous les ministres ont eu à rencontrer et à discuter directement avec les hommes d’affaires, les femmes d’affaires, les acteurs de la vie économique et sociale d’Abu Dhabi et de Dubaï et les résultats qui sont sortis aujourd’hui sont bénéfiques pour les populations togolaises. Nous voulons ici remercier le Président de la République pour sa vision et son engagement pour le Togo en espérant que le PND qu’il a lancé sera un succès. Il l’est déjà par cette première visite officielle qu’il a effectuée ici sur la terre des Émirats Arabes Unis. Cette visite a deux volets.

Un volet diplomatique et politique et un volet économique. Les relations entre les Emirats Arabes Unis et le Togo ont toujours été des relations très bonnes.

Aujourd’hui elles se renforcent de plus en plus parce que les Émirats Arabes Unis se prêtent à la disponibilité de soutenir l’action du gouvernement togolais et du Président de la République , le Président Faure Gnassingbé.

Le fait qu’ils soient les premiers à accepter de recevoir le Président de la République et que le Président de la République ait présenté les trois axes du PND à la fois au Prince héritier, Président de fait des Emirats et au Premier ministre de Dubaï, est un signe important que les Emirats Arabes Unis s’engagent à soutenir le Togo et son PND.

Ce qui est encore plus important dans le s accords que nous avons signés, c’est d’abord un engagement du secteur privé. C’est dire qu’ici ce sont les hommes d’affaires des Emirats Arabes Unis qui viennent signer des accords et des financements des projets du PND.

Ce qui rentre bien sûr dans la vision du Président de la République parce que le PND, pour nous au Togo doit être supporté à plus de 65% par le secteur privé et nous avons la chance que le secteur privé des Emirats Arabes Unis vient supporter cette action et nous espérons bien évidemment que le secteur privé togolais accompagnera cette dynamique du PND que nous pensons, est déjà une réussite par tout le support que nous avons aujourd’hui sur le plan international.

Mais ce n’est qu’une visite des Emirats Arabes Unis. Dans les jours et les mois qui viennent, le Président de la République continuera des visites dans la région et dans certaines d’autres régions du monde qui sont capables de mobiliser des fonds pour soutenir le Programme national de développement du Togo.

Interview réalisée par Afreepress, TVT et Waraa

Laisser un commentaire