Togo : Egbétonyo veut relancer l’hôtellerie publique

0

Le ministère du tourisme a réuni depuis mardi à Kpalimé (120 Km de Lomé) une vingtaine de  directeurs et comptables en un atelier  de renforcement de capacité  sur les techniques modernes de gestion des
établissements hôteliers publics en vue d’optimiser leurs performances. L’ouverture a été présidée par  le  ministre de la Culture, du tourisme et des loisirs, Kossivi Egbétonyo.

« Les hôtels, propriété de l’Etat, constituent des références par leur site d’implantation bien choisi, leur espace vital et leur cadre souvent propice à des rencontres d’envergure. Le Grand Hôtel du 30 Août chargé de l’histoire de l’évolution politique de notre pays est l’une des illustrations parfaites de cette disponibilité  d’espace nécessaire pour la villégiature ou pour un travail de réflexion bien inspiré’, selon le ministre.

Dans les années 70 et 80, l’Etat avait doté Lomé la capitale et certaines villes de l’intérieur, d’établissements hôteliers de grande et moyenne capacités d’accueil et d’hébergement.

Mais depuis les années 90, ces établissements sont confrontés à des difficultés. Des mesures prises par le gouvernement ont permis de relancer le secteur. Certains hôtels publics ont été rénovés et confiés à des privés, c’est le cas du 2 Février. Sarakawa à Lomé rénové ainsi que Ibis devenu lébénè sont en attente d’un preneur éventuel.

En attendant, le gouvernement veut s’assurer d’une meilleure gestion afin d’accroître leur participation à l’économie nationale.

« L’initiative s’inscrit aussi dans le cadre de la politique nationale de relance du secteur touristique relevée à  l’axe 1 et  3 du Programme National de Développement (PND) du Togo. Elle a pour but de donner les connaissances et secrets de gestion aux  Directeurs, Comptables et Caissiers des hôtels appartenant à l’État afin que ceux-ci puissent donner des  résultats meilleurs des  activités qui ont lieu au sein de leurs  entreprises afin que leurs impacts puissent se ressentir à un degré plus élevé au niveau de l’économie nationale », a souligné M. Atara Tfanaba, SG du ministère du Tourisme.

 Plusieurs thèmes seront abordés lors de cette rencontre notamment,  « Rappel sur les ratios de performance et les indicateurs de gestion »,  » La mise en œuvre de la procédure d’exécution des dépenses et des recettes », « La gestion informatisée de la comptabilité »,  » l’élaboration du budget prévisionnel et le rôle des acteurs intervenant dans la gestion et la reddition des comptes des établissements hôteliers publics à la Cour des Comptes ».

  Cet atelier n’est  que le début d’une série de rencontres prévues  pour redonner vie aux hôtels gérés  par l’Etat.

Laisser un commentaire