FNPT : plusieurs accords signés et des acteurs agricoles décorés

0

La 11e édition du Forum national du paysan Togolais (FNPT) a pris fin ce  samedi à Kara (420 Km de Lomé). La cérémonie de clôture présidée par le Chef du gouvernement, Komi Sélom Klassou a vu la  signature de plusieurs  accords entre des institutions étatiques, bancaires, des producteurs  et  des transformateurs.  Au rang des accords,   on note celui signé entre la  société KFB Group (Knowledge-Fusion Builders), la BTCI (Banque Togolaise du Commerce et d’Industrie) et la société  MIFA S.A   pour l’acquisition de 300 mini-tracteurs  destiné à créer des sociétés de service de mécanisation.

 Selon  Aristide Agbossoumonde,  Directeur Général de la société MIFA S.A.,  les discussions au cours de cette grande messe agricole ont  permis  de conclure aussi  des  contrats entre  des producteurs et transformateurs  puis entre  le ministère de l’agriculture et deux institutions financières (BTCI et ORABANK).

   Ce dernier   officialise  la  mise en place d’un fonds de garantie placé sous la supervision du MIFA S.A d’un montant s’élevant à 6milliards FCFA.

« Des contrats dont le chiffre d’affaires pour les producteurs est estimé à environ 6 milliards de francs CFA ont été signés entre des producteurs, des transformateurs et des commerçants et le MIFA », explique le patron du MIFA sur son compte Twitter.

  En marge de la cérémonie, 35  acteurs du monde agricole ont été élevés au grade  d’officiers  ou  chevaliers de l’ordre du mérite agricole par le Premier Ministre, Komi Selom KLASSOU.

« Grâce à vos efforts sans relâche, vous avez contribué à hisser notre cher pays le Togo dans une nouvelle dimension avec des perspectives plus grandioses surtout avec une dynamique de promotion de l’entrepreneuriat et de l’agroalimentaire sur le plan national, »  a  souligné le Chef du gouvernement dans son intervention.

« Chers partenaires du secteur privé, le choix de promouvoir sur le plan international les filières à hautes valeurs ajoutées comme le sésame, le manioc, la noix de cajou, la noix de karité, le café, le cacao permet de valoriser l’immense potentiel agricole dont regorge notre pays, »a-t-il ajouté.

Le  ministre de l’agriculture, de la production animale et halieutique, Noël Koutéra BATAKA a de son côté rappelé    les différentes  actions menées  par le gouvernement à l’endroit du monde agricole Togolais. Il a  précisé que le secteur est au cœur du Plan national de développement en son axe 2.

 Comme  mesures, M. Bataka, a énuméré   valorisation de la carte de fertilité des sols ;  la promotion de l’agriculture biologique dans la mesure du possible ; la mise en place d’une démarche qualité de certification et labélisation pour positionner les produits togolais sur les marchés de niche ; le recensement et la mise en  valeur des terres agricoles pour valoriser l’avantage  de ces principaux  facteurs de production ; la mise en œuvre des produits d’appui à la maitrise de l’eau et de l’énergie au service du secteur agricole ; l’opérationnalisation des dispositifs assurantiels et de la couverture sociale  au profit du monde paysan etc.

Pour rappel, le  secteur agricole représente,  40% dans le PIB.

Laisser un commentaire