La première « Communauté connectée du futur » du Togo voit le jour à Sikpe-Afidégnon

0

Le président Faure   Gnassingbé,  a procédé dans l’après-midi de ce mercredi 24 avril, au  lancement du projet « Communauté connectée de demain » à Sikpe-Afidégnon dans la préfecture de Yoto (région maritime).  Sa mise en œuvre  fait suite au premier Conseil des Ministres   délocalisé le 13 février 2019 à Tabligbo.

La communauté connectée de demain est entièrement  alimentée  par   l’énergie propre  de  la mini-centrale  solaire de 30 KVA  installée  pour électrifier  la Tour  télécom de la Société Togo  Cellulaire dans ledit village.  Grâce à cette  consommation électrique,  les habitants du village ont désormais accès à l’électricité, mais aussi à la connectivité et à divers services à valeur ajoutée, ce qui fait d’eux le modèle de communauté du futur dont ambitionne le gouvernement togolais.

Pour le ministre   des mines et de l’énergie,  Marc Dèdèriwè ABLY-BIDAMON, ce concept innovant de « Communauté connectée de demain » préfigure la vision du gouvernement togolais pour le développement des villages et hameaux.  « Il illustre parfaitement le souhait du Chef de l’Etat à travers la Politique Nationale de Développement (PND) 2018-2022 de décentraliser la prospérité vers les populations surtout celles habitant dans les zones rurales grâce à l’économie numérique et aux innovations technologiques », a-t-il déclaré.

 « Avec la mise en œuvre de ce projet pilote, les populations locales ont désormais accès, non seulement à l’électrification des ménages, mais également à de l’éclairage public et à de l’énergie solaire pour l’alimentation d’usages productifs ou communautaires, notamment les pompes à eau pour les puits et les moulins », a expliqué  la société BBOXX qui assure  la gestion du projet et prestation sur l’initiative CIZO.    

 Autour  de la communauté de Sikpe-Afidégnon, vont  désormais se développer des activités économiques   qui vont, à leur tour générer, non seulement la création d’emplois, des revenus mais également contribuer par la même occasion à la croissance économique du pays.

« La convergence entre la téléphonie mobile et l’électricité réside dans le fait que grâce à la consommation électrique de la tour, les habitants du village ont désormais accès à l’électricité, mais aussi à la connectivité et à divers services à valeur ajoutée »,  précise  le ministre des Mines et de l’Energie,  Marc Dèdèriwè ABLY-BIDAMON

Sikpé Afidégnon est un village pilote mais ne sera pas le seul. « Dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie d’électrification du Togo,   ce sont plus de 315 localités à travers nos cinq régions qui seront très prochainement électrifiés à partir de mini-centrales solaires réalisées et opérées par des opérateurs privés », souligne le ministre.

 Ce projet s’inscrit dans le vaste programme d’électrification du  Togo mis en œuvre par les pouvoirs publics. Actuellement le  taux d’électrification est passé  à fin 2018 à 45%.   Grâce à la combinaison des différentes technologies que sont les kits solaires, les mini-centrales mais aussi l’extension du réseau,  les autorités  ambitionnent  de faire passer le taux d’électrification du Togo à 50% en 2020, 75% en 2025 et 100% d’ici 2030.

Laisser un commentaire