Les États-Unis se félicitent de l’adhésion du Togo au Code de conduite de la Haye contre la prolifération des missiles balistiques

0

Les Etats-Unis viennent de féliciter le Togo pour sa récente adhésion au Code de conduite de la Haye contre la prolifération des missiles balistiques devenant ainsi le 140e Etat participant.

« Les États-Unis se félicitent de la récente adhésion du Togo au Code de conduite de la Haye contre la prolifération des missiles balistiques », peut-on lire sur le compte Twitter du directeur du Bureau de la sécurité internationale et de la non-prolifération du département d’État américain.

Le Code de conduite de La Haye contre la prolifération des missiles balistiques est le résultat des efforts de la communauté internationale pour réglementer au niveau international le domaine des missiles balistiques capables de porter des armes de destruction massive. Le HCOC est le seul instrument multilatéral de transparence et de renforcement de la confiance en ce qui concerne la propagation des missiles balistiques. En adhérant au HCoC, les membres s’engagent volontairement sur le plan politique à fournir des notifications de pré-lancement (PLN) lors des lancements de missiles balistiques et de lanceurs spatiaux (SLV) ainsi que des vols d’essais. Les États signataires s’engagent également à présenter une déclaration annuelle de leurs politiques en matière de missiles balistiques et de lanceurs spatiaux. Depuis la signature et l’entrée en vigueur du HCOC politiquement contraignant en novembre 2002 à La Haye (Pays-Bas), le nombre de signataires est passé de 93 à 139.

L’Autriche a signé le HCOC en 2002.

Comme convenu par la conférence de La Haye, l’Autriche joue le rôle de contact central immédiat (secrétariat exécutif) et coordonne donc l’échange d’informations dans le cadre du HCOC.

En 2011, un nouveau site Web HCOC a été créé avec un financement de l’UE (www.hcoc.at). Le lien entre l’ONU et le HCOC, un code multilatéral négocié hors du cadre du système des Nations Unies, est établi par les résolutions concernant le HCOC adoptées aux 59e, 60e, 63e, 65e, 67e, 69e, 71e et 73e assemblée générale des Nations Unies à New York.      

Depuis l’entrée en vigueur du HCoC en novembre 2002, les réunions ordinaires des États signataires du HCOC (conférences annuelles) se tiennent à Vienne. La 17e réunion ordinaire a eu lieu du 28 au 29 mai 2018 sous la présidence de la Suède et la 18ème réunion ordinaire se tiendra du 3 au 4 juin 2019.

Le Togo est le 140 pays ayant adhéré à ce code.

Laisser un commentaire