Dédicace du livre, « Les hommes se cachent pour pleurer »

0

Un nouvel ouvrage fait son entrée dans le monde de la littérature togolaise. Il s’agit du roman « Les hommes se cachent pour pleurer » de Ferdinand Paloukiyem FARARA, proviseur du collège Chaminade de Kara, dédicacé le samedi 11 Mai.

A travers ce roman, publié aux éditions Awoudy. l’auteur lance d’abord un appel à la protection de l’environnement avant  de signaler les conflits interreligieux, l’authenticité de la foi, l’inculturation, etc.

« Quand on est pas capable de pleurer, on est pas aussi capable de pencher sur la misère de quelqu’un qui souffre. Alors pleurer, c’est un acte qui fait grandir intérieurement », a révélé l’auteur de l’ouvrage, Ferdinand FARARA. Lauréat du prix littéraire professeur NUBUKPO, le récent roman du frère marianiste a été préfacé par M. Isidor KPATCHA, enseignant chercheur à l’Université de Kara. Il succède à un autre roman intitulé « Ce jour là ».

Plusieurs personnalités ont pris part à la cérémonie dont le préfet de la Kozah, le colonel BAKALI Hèmou Badibawou.

La rédaction

Laisser un commentaire