CNDH : Nakpa Polo souhaite travailler avec toutes les ODDH sans aucune exclusion

0

« Les droits de l’homme  sont une quête permanente, une œuvre de longue haleine qui nécessite un engagement ferme de tous », a rappelé mardi la présidente  de la Commission nationale des droits  de l’homme (CNDH)  aux  organisations   de défense des droits de l’homme –ODDH- au Togo.    Nakpa Polo  entourée pour la circonstance  du rapporteur général, le juge  Sronvi et du président de la sous-commission  prévention a   échangé ce jour avec les ODDH sur les grandes orientations  et innovations  de la loi du 20 juin sur la CNDH suivi d’un débat.  L’occasion a permis à la nouvelle équipe de se présenter à la famille des défenseurs des droits de l’homme au Togo et de recueillir les attentes.

 Pour l’ancienne secrétaire d’Etat, la protection des droits  de l’homme  est « tributaire  d’une  bonne promotion et prévention qui permettent en amont de se prémunir contre les violations des droits de l’homme ». « Il nous incombe  donc, institution nationale des droits de l’homme  et organisation de défense des droits de l’homme, de veiller à travers nos actions  de tous les jours, à ce que le mode de protection, de promotion et de prévention des droits de l’homme, dans la pratique soient conformes aux normes régionales et internationales », a-t-elle souligné. Elle a  poursuivi en rassurant de  « l’entière disponibilité de la commission    » à œuvrer ensemble sans relâche  avec les Organisations des droits de l’homme sans exclusion aucune, pour la réalisation des objectifs » qui leur  sont assignés ».   

Même si le pays  a fait d’énormes progrès en matière de protection des droits de l’homme,  souligne-t-elle, Nakpa Polo précise que des défis restent encore à relever.  Raison pour laquelle, elle  a exhorté les ODDH à une « franche collaboration » avec la CNDH  afin de « poursuivre l’amélioration de la situation des droits de l’homme » dans le pays.

Laisser un commentaire