Togo-BAD : revue du portefeuille

0

La première revue du portefeuille de la Banque africaine de développement (BAD)   au titre de l’année 2019 a démarré ce jeudi à Lomé. L’ouverture a été présidée par le ministre de l’Economie et des Finances, Sani Yaya.   Elle vise à faire le suivi de la mise en œuvre des projets financés par la Banque  et mettre en exergue les forces et faiblesses afin de proposer des approches de solutions pour une amélioration de la performance du portefeuille.

 Pour le ministre des finances,  la présente  revue « intervient après la mission d’audit de la Banque qui a conclu à une bonne performance des projets audités ».  « Les présentations prévues  permettront d’apprécier ces performances et de formuler, le cas échéant, des recommandations sur les éventuelles insuffisances dont la prise en compte permettra de renforcer la qualité du portefeuille », a-t-il déclaré.

Il précise que le  portefeuille actuel de la Banque au Togo compte douze projets qui se chiffrent à environ cent quatre-vingt-dixneuf milliards sept cent quatre-vingt millions (199 780 000 000) de francs CFA, avec un taux de décaissement de 58,1%.

Le ministre a rappelé    dans son intervention  les grands points du   programme d’action gouvernementale, adopté par l’Assemblée Nationale en janvier dernier,  entre autres la conduite des réformes, la poursuite de l’assainissement des finances publiques, la stabilité du cadre macroéconomique, l’amélioration du climat des affaires et la bonne gouvernance économique, lesquels constituent  les  principaux piliers de la réussite du Plan National de Développement (PND 2018-2022).

« Pour mettre en œuvre cet ambitieux programme, l’appui de nos partenaires au développement s’avère nécessaire. Dans cette dynamique, l’accompagnement de la Banque porte notamment sur le renforcement du cadre institutionnel et le développement économique à travers le financement des projets dans les secteurs de la gouvernance, du social, du secteur agricole, de l’énergie, de l’eau et de l’assainissement, de la protection de l’environnement et des transports », a déclaré le ministre Yaya.

Enfin, il a remercié l’ensemble des  partenaires techniques et financiers  du Togo  particulièrement la Banque africaine de développement « pour leurs appuis multiformes qui ont permis à notre pays d’enregistrer de grandes avancées en matière de développement ».

La revue offrira une occasion pour  chaque coordonnateur des projets financés par la Banque de  faire  point de la mise en œuvre de son projet.

Laisser un commentaire