UEMOA:Les ministres en charge de l’agriculture et de l’élevage sonnent l’alerte : des milliers de personnes en attente d’une assistance alimentaire immédiate

0

Niamey, la capitale du Niger a accueilli hier 16 mai, la réunion des Ministres de la zone UEMOA en charge de l’Agriculture et de l’Elevage. Une rencontre préparatoire à la 8ème Réunion du Comité de Haut Niveau sur la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle  (CHN-SAN) dans l’espace UEMOA qui se tient ce 17 mai 2019.

La cérémonie d’ouverture de cette rencontre a été présidée par le Ministre d’Etat, Ministre de l’Agriculture et de l’Elevage de la République du Niger Albadé ABOUBA, qui, après avoir rendu un vibrant hommage au Président du Comité de Haut Niveau sur la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle, «pour son engagement personnel et la forte impulsion donnée au Comité pour une meilleure performance » a rappelé la situation de la sécurité alimentaire actuelle au sein de l’espace communautaire.

Des milliers  de personnes sont en phase de crise voire d’urgence ou de crise alimentaire dans l’espace communautaire…

Pour le Ministre d’Etat «ces situations préoccupantes risquent de s’aggraver si des mesures appropriées ne sont pas prises, la situation pourrait se dégrader, en raison surtout de la recrudescence des conflits armés et communautaires. »

D’où ce cri du cœur du Président de la Commission de l’UEMOA « c’est une réelle interpellation et nous devons l’avoir à l’esprit » car  « les analyses approfondies de la situation alimentaire de la région nous renseignent qu’en ce moment, environ un million et demi de nos citoyens comptent sur une assistance alimentaire pour se nourrir convenablement … Nous risquerons de compter plus de 2 millions de personnes en période de soudure (juin-août 2019), si nous restons passifs. »

Aussi, a poursuivi Abdallah BOUREIMA, « en plus de la nécessité de veiller à la mise en œuvre effective des plans d’urgence, il me semble important d’explorer en profondeur, les implications des questions sécuritaires sur les systèmes alimentaires.»

Les Ministres ont aussi examiné la situation pastorale avec les difficultés d’accès des animaux aux ressources fourragères, en raison notamment de la situation sécuritaire  dans plusieurs pays de l’espace communautaire.

Les Ministres se sont également préoccupés de la persistance, dans la région, de la peste porcine africaine et de celle des petits ruminants…

A ces pathologies endémiques, s’ajoutent les maladies ré-émergentes notamment la gourme et la grippe équine et asine qui ont fait des ravages sur la population asine au Sénégal, au Niger, au Mali et au Burkina FasoLIRE LE COMMUNIQUE FINAL

Ce vendredi 17 mai 2019, Son Excellence Monsieur Issoufou MAHAMADOU, Président de la République du Niger, présidera les travaux de la 8ème réunion du Comité de Haut Niveau sur la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle de l’UEMOA.

Laisser un commentaire