Afrique : L’Égypte demande à abriter le siège du Conseil exécutif de l’Accord de la ZLEC

0

L’information est confirmée par la conseillère juridique de l’Union africaine, l’ambassadrice Nemira Nejm. L’Égypte, le Ghana et Eswatini figuraient parmi les pays qui avaient demandé à abriter le siège du Conseil exécutif et administratif de l’Accord de la Zone de libre-échange continentale (ZLEC) africaine.

Dans une déclaration faite, dimanche 19 mai 2019, à l’occasion de la clôture du deuxième stage de formation juridique organisé par le bureau du Conseiller juridique de l’Union Africaine (UA) au Caire sur le règlement des litiges commerciaux et ceux d’investissement, Nejm a dit que l’Accord de la Zone de libre-échange continentale devrait entrer en vigueur à la fin de mai après signature et ratification de 22 pays.

La Commission de l’Union africaine a formé un comité technique pour évaluer les préparatifs des pays ayant déjà demandé à abriter le siège du Conseil exécutif et administratif dudit accord, a-t-elle ajouté.

La conseillère juridique de l’UA a également noté que le stage, organisé en coopération avec le Centre régional du Caire pour l’arbitrage commercial international, a recommandé la création d’un mécanisme régional africain pour le règlement des litiges provenant de l’application de l’accord sur la zone de libre-échange africaine.

Avec l’Organisme général le l’Information d’Egypte

Laisser un commentaire