L’OIF lance un appel à manifestation d’intérêt à l’endroit des pays du sud

0

A travers cette nouvelle offre de coopération, l’OIF souhaite stimuler davantage son action dans le domaine du renforcement des politiques culturelles publiques en substituant une approche structurante et inscrite dans la durée à des actions d’appuis ponctuels. L’objectif poursuivi est de renforcer les systèmes de gouvernance culturelle des pays francophones du Sud en soutenant l’élaboration et la mise en œuvre de stratégies visant le développement et la structuration des filières d’industries culturelles et créatives (édition et livre, musique, cinéma et audiovisuel, arts du spectacle, etc…), le développement d’entreprises culturelles et créatives, permettant d’accroître la contribution desdites filières au développement durable des États.

Une première phase a déjà concerné quatre pays bénéficiaires (Burkina Faso, Gabon, Niger, Sénégal) sur une période de quatre années. Les résultats de cette coopération ont permis des avancées, notamment en ce qui concerne les dispositifs de financement de la culture, la question des infrastructures et de la décentralisation culturelle, les problématiques du droit d’auteur, le régime social des artistes et professionnels de la culture…

Le présent appel vise à sélectionner de nouveaux pays bénéficiaires auxquels l’OIF proposera un accompagnement sur la base de besoins identifiés, d’objectifs et d’actions convenues d’un commun accord et d’engagements réciproques.

II se matérialisera principalement par la mise à disposition d’expertise, un soutien financier, des actions de renforcement de capacités des opérateurs publics et privés, le plaidoyer auprès des décideurs politiques et économiques, et l’organisation de concertations avec les partenaires techniques et financiers de la coopération internationale.

Date limite d’envoi des demandes : le 15 juillet 2019

Plus de détails ici

Laisser un commentaire