« Le développement des énergies renouvelables constitue une priorité absolue »

0

 120 acteurs privés et publics ont participé  mercredi 12 juin à  Lomé  à  l’atelier Off-Grid B2B organisé en marge du premier forum économique Togo-Union européenne par l’Alliance pour l’Electrification Rurale (ARE)  en partenariat avec  la Délégation de l’Union européenne au Togo (DUE),  la GIZ  et le ministère des mines et des énergies. La rencontre ponctuée de panels et de séances de B&B   a permis aux participants d’échanger autour de la problématique de l’accès à l’énergie durable. Pour Marcus Wiemann, Directeur exécutif de l’Alliance for Rural Electrification, “cet atelier était une opportunité pour les investisseurs, les développeurs de projets et les autres parties prenantes d’en apprendre davantage sur les projets de soutien à venir, les produits innovants et les nouveaux modèles d’affaires pour accélérer l’électrification rurale au Togo ». 

Avec une capacité de production pouvant couvrir 65% de sa consommation d’énergie, le Togo sollicite ses voisins pour combler le déficit énergétique. Afin de réduire cette dépendance et de permettre à davantage de Togolais surtout en zone rurale d’accéder à l’électricité, le gouvernement s’est engagé activement dans la fixation d’objectifs nationaux ambitieux visant à augmenter le taux d’électrification à 50% d’ici 2020 et à 100% d’ici 2030. La priorité politique donnée à l’énergie crée ainsi une dynamique forte et hausse l’attractivité du marché togolais pour les entreprises togolaises et étrangères.

Selon Bruno Hanses, Chargé d’affaires a.i. de la Délégation de l’Union européenne au Togo, « le développement des énergies renouvelables constitue une priorité absolue pour l’Union européenne, car c’est le seul moyen de répondre aux besoins des populations rurales dans les pays en voie de développement tout en continuant à lutter contre les changements climatiques ».  “Nous sommes particulièrement heureux d’offrir une opportunité B2B avec cet événement, car dans le cas du Togo, l’implication du secteur privé dans l’atteinte de ses objectifs dans le cadre du PND et des ODD, suscite énormément d’intérêt au niveau national et  international.   C’est l’opportunité parfaite de se connecter entre entreprises locales et internationales, financiers, secteur public et partenaires techniques et financiers pour explorer les opportunités que donne la mise en œuvre de la stratégie d’électrification”,  a souligné Dr. Markus Wagner, Directeur résident, GIZ au Togo.

‘L’énergie n’est plus un luxe, plutôt une nécessité. C’est une urgence pour les gouvernants d’en tenir compte dans la panoplie de la politique de développement et c’est ce que le président de la République nous recommande afin de satisfaire nos populations en besoins énergétiques. Et à cette époque contemporaine, l’usage des systèmes hors réseau est une solution plus dynamique, profitable et bénéfique », affirme Marc Ably-Bidamon, le ministre des Mines et de l’Energie.

Les réunion B2B tenues  lors de l’atelier  ont donné aux participants la possibilité de rencontrer des partenaires commerciaux actifs sur le marché hors réseau au Togo et d’ identifier les opportunités d’affaires. Le marché est vaste.  «  Nous sommes fermement convaincus que le B2B soutiendra les objectifs du Forum, à savoir attirer le secteur privé concerné dans le segment hors réseau », a-t-il souligné  Marcus Wiemann, Directeur exécutif de l’Alliance for Rural Electrification

Laisser un commentaire