« Ce désagrément est certes malheureux mais est loin d’être une honte pour le pays », Gnama Dokisime Latta

0

Suite à de fortes précipitations dans l’après-midi du lundi 24 Juin 2019, à Lomé, le hall départ de l’Aéroport International Gnassingbé Eyadema (AIGE) a connu, une fuite d’eau. Selon  le  colonel Gnama Dokisime Latta, Directeur général de la Société aéroportuaire de Lomé-Tokoin (Salt), il s’agit  d’une première  depuis la pose de la toiture de l’aérogare, qui date de plus de cinq (5) ans et « nous saluons la brillante réactivité des équipes techniques pour solutionner le problème ».

« Des mesures ont été prises dans l’immédiat pour maîtriser la situation afin d’éviter d’importants dommages. Une équipe de techniciens, assurant la permanence, a scruté le toit qui avait précédemment été nettoyé afin d’appréhender la saison des pluies », a-t-il  indiqué dans une note   adressée à un  périodique.

  Pour lui,  c’est une situation désagréable, due à un débordement du collecteur principal, situé sur le toit de l’aérogare. « Ce dysfonctionnement est lié à la forte intensité de la pluie combiné d’un vent violent en un laps de temps ». « Ce désagrément est certes malheureux mais est loin d’être une honte pour le pays et ne remet pas en cause la qualité des installations. Nous avons eu la malchance d’être victime d’une perturbation météorologique, qui peut arriver partout et à n’importe qui »,  poursuit-il.

« L’Aéroport International Gnassingbé Eyadéma reste un joyau pour notre pays et s’efforce à maintenir le cap du leadership en matière de sûreté et de sécurité aéroportuaire dans la sous-région », indique-t-il, ajoutant  que le   leitmotiv reste « zéro accidents… » !

Laisser un commentaire