Un conflit foncier tourne à l’affrontement entre les Gangan et Tchokossi au Nord Togo

0

Un conflit foncier qui oppose les communautés  Gangan et Tchokossi  (Gando) dans l’Oti-Sud au Nord du Togo, région des Savanes   a dégénéré en un affrontement violent vendredi 28 juin. Le bilan communiqué par le général Yark Damehane, ministre de la sécurité et de la protection civile fait état de  deux morts, une dizaine de blessés et plus de 50  maisons incendiées.  On  retient également l’interpellation de 30 personnes.

 Selon le ministre,  le litige foncier opposant les communautés de Tchokossi et Gangan date de plusieurs années. En attendant de trancher l’affaire, la justice avait autorisé les deux communautés à poursuivre  leurs activités sur les parcelles cultivables.  Malheureusement, déplore le général, les jeunes Gangan ont surgi et assommé des Tchokossi qui étaient en train de cultiver leurs parcelles. Il s’en suivi  un affrontement violent qui a ensuite enflammé le village. 

 L’intervention rapide  des forces de sécurité et de défense a permis d’éviter l’irréparable et ramener le calme mais « précaire ».

Le ministre appelle au calme,  présente au nom du gouvernement ses condoléances  aux familles éplorées.

Laisser un commentaire