« Nous avons pour objectif de permettre aux promoteurs de PME/PMI d’anticiper les mutations »

0

Le septième rendez-vous du Mercredi de l’Entrepreneur s’est tenu ce jour à Lomé sous  le thème, « Conduite du changement, démarche et outils ».  Conjointement organisé avec la Chambre du Commerce et d’industrie du Togo,   il  a été ouvert par Naka Gnassingbé-de Souza, directeur général de l’Agence nationale de promotion  et de garantie de financement  des petites et moyennes entreprises (ANPGF). Pour elle, l’environnement sans cesse changeant impose aux entreprises des mutations face auxquelles un choix doit s’opérer entre résistance et adaptation. « Quand l’entreprise  décide de  s’adapter et par ricochet de procéder au changement, elle va rompre avec l’existant  qui devient obsolète pour se mettre en phase avec le futur  synonyme du progrès », explique-t-elle.   Dans cet entretien qui suit, elle revient sur le thème, objet de la rencontre de ce mercredi,  la procédure du choix des consultants pour développer le thème  et enfin comment participer au Mercredi de l’Entrepreneur à Lomé, chaque deuxième mercredi du mois. Lecture!

 24heureinfo : pourquoi avez vous choisi de parler de la conduite du changement au mercredi de l’entrepreneur de ce mois ?


Naka Gnassingbé-de Souza : Merci de  l’intérêt que vous portez au thème de ce jour.

La conduite du changement désigne l’ensemble de la démarche qui va de la perception d un problème d’organisation à  la définition d’un cadre d’actions qui permet l’élaboration, le choix et la mise en place d’une solution dans des conditions optimales de réussite. Rien que sous le coup du temps, toute entreprise est  sujette à des mutations et il est de bon ton qu’elle mette en place des stratégies  adéquates pour tirer son épingle du jeu.

Cette stratégie n’est autre que la conduite du changement. En choisissant d’évoquer ce thème aujourd’hui, nous avons pour objectif de permettre aux promoteurs de PME/PMI d’anticiper les mutations et quand celles-ci surviennent, qu’ils soient à même de poser le bon diagnostic, de planifier le changement, de le communiquer avec leurs parties prenantes et de faire le suivi approprié. C’est seulement de cette manière que nos entreprises pourront s’adapter aux mutations technologiques et s’en servir pour être compétitives.

  Sur quels critères choisissez-vous les formateurs des Mercredis de l’entrepreneur ?

Nous disposons d’un collège d’experts et d’une base de données de cabinets qui interviennent dans l’accompagnement technique de nos promoteurs.  Chaque thème, nous les consultons et ils nous font des propositions de cv-syllabus qui est retenu. Il est donc clair que la formation du consultant, son expérience dans le domaine et dans la formation, et le contenu du module qu’il propose déterminent notre choix.

Comment participe-t-on aux séances des Mercredis de l’entrepreneur ?

L’ANPGF organise les mercredis de l’entrepreneur tous les deuxièmes mercredis de mois à Lomé sur des thèmes variés mais liés à la création et/ou à la gestion d’entreprises de tous les secteurs d activités C’est le lieu pour moi de rappeler que nous ne limitons pas l’accès à  une frange donnée. Les séances sont toujours ouvertes à tous ceux qui s’intéressent aux thèmes. Il suffit d’effectuer le déplacement de la chambre de commerce à l’heure indiquée pour y avoir accès.

Laisser un commentaire