Togo : Gerry Taama dit Non à toute union de l’opposition à l’approche de la présidentielle 2020

0

Tout sauf l’union de l’opposition en 2020. Telle est la position affichée  mercredi par Gerry Taama, président du Nouvel engagement Togolais devant la presse.  Alors que la coalition  de l’opposition a appelé à la veille  à  une union des partis de l’opposition pour faire face au candidat du parti au pouvoir en 2020, l’ex-officier des forces armées togolaises  dit NON.  « L’union des partis de l’opposition n’est plus désormais une fatalité. Que chacun aille travailler sur le terrain pour créer les conditions d’un second tour et fédérer ensuite les suffrages », argumente-t-il, précisant que la révision constitutionnelle du 8 mai dernier ouvre la voie à une nouvelle forme d’approche politique.  

 Sur les  élections municipales du 30 juin, le NET crédité de 33 sièges   dénonce comme la coalition des 14 des fraudes et des anomalies. « Il faut reconnaître que ces élections ont été un échec pour l’opposition. Il est temps que chaque parti fasse sortir ses muscles si on veut battre le parti UNIR en 2020. A l’intérieur du pays surtout dans certaines zones, les populations ne connaissent que le parti au pouvoir alors que le taux de participation est souvent élevé dans ces zones. Il faut qu’on arrive à se réconcilier avec nos populations et les inciter à aller voter », a déclaré l’opposant  Gerry Taama. Il ajoute, que la large victoire du parti au pouvoir (895 sièges sur 1490 en jeu) et le faible taux de participation enregistré, doivent servir de leçon à la classe politique de l’opposition et l’amener à changer de « paradigme ».

Laisser un commentaire