Togo : ouverture du concours d’entrée à l’ENAM

0

Il est ouvert un concours d’entrée dans les Ecoles Nationales des Auxiliaires Médicaux (ENAM) d’Atakpamé, Dapaong, Kara, Kpalimé, Lomé et Tsévié.
La date et les lieux du concours sont fixés au jeudi 05 septembre 2019 à Lomé et dans les chefs lieux de régions ci-après : Tsévié, Atakpamé, Sokodé, Kara et Dapaong.
Le concours est ouvert pour l’ENAM de Lomé, dans les départements suivants :
– infirmiers diplômés d’Etat ;
– masseurs kinésithérapeutes d’Etat ;
– assistants d’hygiène d’Etat ;
– orthophonistes d’Etat ;
– auxiliaires d’Etat en pharmacie ;
– techniciens en anesthésie-réanimation.
Pour les ENAM d’Atakpamé, Dapaong, Kara, Kpalimé, et Tsévié, seul le département des infirmiers diplômés d’Etat est ouvert.

Le dossier de candidature doit être adressé au ministre de la santé et de l’hygiène publique et déposé :
– dans les directions des écoles nationales des auxiliaires médicaux d’Atakpamé, Dapaong, Kara, Kpalimé, Lomé et Tsévié ;
– à la direction de l’école nationale des aides sanitaires de Sokodé.

La date limite de dépôt des dossiers de candidature est fixée au vendredi, 23 août 2019 à 17 heures 00.
L’appel des candidats le jour du concours se fera à 06 heures 30 minutes.
L’accès à la salle d’examen est subordonné à la présentation soit d’une carte nationale d’identité, soit d’un passeport en cours de validité ou d’une carte d’identité scolaire de l’année 2018-2019.
Les candidats et candidates admis suivront la formation sous le régime de l’externat.

Sont autorisées à concourir, toutes personnes remplissant les conditions ci-après :

  • Pour les candidats et candidates externes (non fonctionnaires) :

– être de nationalité togolaise ;
– être âgé d’au plus trente (30) ans à la date du concours ;
– être titulaire du diplôme de Baccalauréat deuxième partie ou de tout autre diplôme équivalent reconnu par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.

  • Pour les candidats et candidates internes (fonctionnaires du ministère de la santé et de l’hygiène publique) :

– être infirmiers/infirmières diplômés d’Etat, infirmiers auxiliaires, masseurs kinésithérapeutes d’Etat et assistants d’hygiène d’Etat de catégorie B ;
– avoir accompli au moins cinq (05) ans de services effectifs ;
– être âgé d’au plus quarante-cinq (45) ans a la date du concours ;
– être désigné par le ministre de la santé et de l’hygiène publique pour concourir.

Les épreuves du concours sont écrites et comprennent :
– une épreuve de français d’une durée de trois (03) heures, coefficient deux (02) pour tous les départements ;
– une épreuve de sciences de la vie et de la terre (SVT) d’une durée de deux (02) heures, coefficient trois (03) pour tous les départements ;
– une épreuve de spécialité d’une durée de deux (02) heures, coefficient deux (02) dans les conditions suivantes :
> sciences physiques pour les départements des infirmiers diplômés d’Etat, des masseurs-kinésithérapeutes d’Etat, des techniciens d’anesthésie réanimation et des orthophonistes d’Etat ;
> mathématiques pour le département des assistants d’hygiène d’Etat ;
> chimie pour le département des auxiliaires d’Etat en pharmacie.
Les candidats fonctionnaires et non fonctionnaires sont soumis aux mêmes épreuves.
La note zéro (0) à l’une quelconque des épreuves est éliminatoire.

Le dossier de candidature doit comporter les pièces suivantes :
– une demande manuscrite portant les nom et prénom (s), le contact téléphonique du candidat/la candidate, de son parent ou du tuteur et mentionnant :
* le centre d’écrit choisi (Lomé, Tsévié, Atakpamé, Sokodé, Kara ou Dapaong),
* l’institution de formation choisie (Atakpamé, Dapaong, Kara, Kpaiimé, Lomé ou Tsévié pour les infirmiers diplômés d’Etat), o l’option choisie ;
– une copie légalisée de l’acte de naissance ou de toutes autres pièces en tenant lieu ;
– une copie légalisée du certificat de nationalité togolaise (ancien format) ou un duplicata (nouveau format) ;
– une copie légalisée du diplôme exigé ;
– un casier judiciaire datant de moins de trois (03) mois ;
– un certificat médical datant de moins de trois (03) mois et attestant que le candidat/la candidate n’est atteint d’aucune maladie incompatible avec l’exercice de la profession paramédicale ;
– une copie de ia désignation du ministre de la santé et de l’hygiène publique (pour les candidats fonctionnaires).
Tout dossier incomplet sera rejeté.

Le nombre d’élèves à recruter par département est de 350, réparti comme suit :

  1. ENAM Lomé

– infirmiers diplômés d’Etat : 100
– masseurs kinésithérapeutes d’Etat : 20
– assistants d’hygiène d’Etat : 20
– auxiliaires d’Etat en pharmacie : 20
– techniciens en anesthésie-réanimation : 10
– orthophonistes d’Etat : 10

  1. ENAM Tsévié : 30 infirmiers diplômés d’Etat
  2. ENAM Kpalimé : 30 infirmiers diplômés d’Etat
  3. ENAM Atakpamé : 30 infirmiers diplômés d’Etat
  4. ENAM Kara : 50 infirmiers diplômés d’Etat
  5. ENAM Dapaong : 30 infirmiers diplômés d’Etat

Les frais d’inscription au concours sont fixés à cinq mille (5000) francs CFA par candidat/candidate.

Date limite de candidature : 23 août 2019

Laisser un commentaire