BIDC : Succès de l’emprunt obligataire d’un montant de 25 milliards de F Cfa

0

L’emprunt obligataire lancé par la Banque d’investissement et de développement de la CEDEAO (BIDC), BIDC-EBID 6,40% 2019-2026 sur le marché financier de l’UEMOA, d’une valeur de  25 milliards FCFA a été largement sursouscrit pour s’établir à 47,63 milliards FCFA à la date de clôture, indique l’Institution sur son site. Les observateurs de marché voient dans l’excédent de 22,63 milliards de FCFA le signe d’un regain de confiance en la BIDC en tant que principale institution de financement du développement de la région, souligne-t-on.

La Débenture libellée en FCFA a été émise à un taux d’intérêt de 6,4% payable annuellement, à un prix d’émission de 10 000 FCFA par obligation, et doit être rachetée en 2026.

Le produit de l’émission de débentures servira à financer sept (07) projets du secteur privé dans quatre (04) secteurs et dans six (06) États membres, répartis comme suit: Projet énergétique au Bénin (construction d’une centrale de 120 MW) Centrale électrique de Maria Gleta); Projet industriel en Côte d’Ivoire (CAPRO); Projet industriel en Côte d’Ivoire (NADA OIL); Projet de services financiers au Burkina Faso (Fidelis Finance); Projet industriel au Sénégal (RMC); Projet industriel au Togo (DIWA Industries); Projet hôtelier et touristique au Niger (Hôtel AZALAI Niamey).

L’émission 2019-2026 porte à cinq (05) le nombre d’émissions de débentures émises par la BIDC sur le marché financier de l’UEMOA. L’émission inaugurale de la Banque a eu lieu en 2006, avec les émissions ultérieures en 2010, 2014 et 2017, respectivement. Grâce à ces émissions de débentures, la BIDC a augmenté le montant de 179,778 milliards de FCFA, destiné au financement de projets du secteur privé, conformément au mandat stratégique de la Banque consistant à soutenir le développement du secteur privé dans les États membres.

Laisser un commentaire