Togo : l’INSEED lance la deuxième enquête sur le commerce international des services

0

Le Togo organise du 20 août au 21 octobre la deuxième enquête  permanente sur le commerce international des services (EP-CIS 2). L’annonce a été faite lundi par  l’Institut national des statistiques et des études économiques et démographiques (INSEED)  lors d’une cérémonie de  lancement officiel.   Elle consistera à collecter les données sur les transactions de services entre les résidents et les non-résidents afin de disposer des statistiques détaillées d’importation et d’exportation de services  par le pays partenaire.

 « Ces données couvrent les importations et les exportations de services suivant les catégories et suivant le pays partenaires. L’idée est de procéder à la réalisation des études de marchés, à l’élaboration et au suivi des accords commerciaux, aux calculs des agrégats macroéconomiques et aux travaux de recherche analytiques et économiques », a détaillé  Koame Kouassi, directeur générale de l’ INSEED dans son intervention.

Pour le bon déroulement de  l’enquête, un échantillon d’entreprises opérant dans tous les secteurs d’activités a été ciblé comme lors de la première édition. Ces dernières auront à répondre à des questionnaires qui seront traités  sous le sceau de l’anonymat.   

Les catégories de services concernés par l’enquête sont les services de transformation, d’assemblage, d’étiquetage, d’emballage sur des intrants dont la propreté est détenue par les non-résidents ; les services d’entretien et de réparation (matériels de transport etc.) ; les services de transport (maritime, terrestre, aérien, ferroviaire etc.) ; les services de construction ; les services d’assurances et pensions ; les services financiers ; les services d’usage de propriété intellectuelle, les services de télécommunication, d’informatique et d’information ; les services fournis aux entreprises en matière de recherche et de développement, conseil, gestion et audit, publicité, études d’opinion, services d’ingénierie etc., et les services personnels, culturels et relatifs aux loisirs.

349 entreprises ont été ciblées lors de la première édition. Plus de 200 ont eu à envoyer leur réponse selon les résultats présentés par l’INSEED.

Laisser un commentaire