Terrorisme et insécurité : la CEDEAO veut trouver des solutions durables

0

La Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) réunit lundi et mardi des acteurs non étatiques pour débattre de la lutte contre le terrorisme et des affrontements intercommunautaires dans la région afin de garantir une paix durable.

La réunion ouverte lundi à Niamey, au Niger, fournira une plate-forme aux parties prenantes pour débattre des questions de sécurité régionales actuelles, en particulier la lutte contre le terrorisme, pour partager leurs expériences en matière de prévention des conflits et formuler des recommandations.

Face à la menace croissante du terrorisme dans la région, les chefs d’État et de gouvernement de la CEDEAO ont appelé à l’organisation d’un Sommet extraordinaire sur la lutte contre le terrorisme, qui se tiendra à Ouagadougou, au Burkina Faso, le 14 septembre 2019.

La réunion des parties prenantes sera suivie de la réunion conjointe des chefs d’état-major de la défense et des chefs des services de sécurité et de renseignement sur la lutte antiterroriste les 28 et 29 août 2019 à Niamey.

Les deux réunions, qui précèdent le Sommet extraordinaire des chefs d’État, s’inscrivent dans un processus préparatoire à plusieurs niveaux visant à impliquer tous les niveaux et tous les secteurs de la société en raison du rôle crucial qu’ils doivent jouer dans la lutte contre le terrorisme et les affrontements collectifs.

À l’issue des réunions, un plan d’action prioritaire de lutte contre le terrorisme sera élaboré et sera présenté à la session extraordinaire du Conseil des ministres de la CEDEAO, le 12 septembre 2019, avant le Sommet extraordinaire des chefs d’État. et le gouvernement.

Laisser un commentaire