Togo : l’UE annonce la semaine de la diplomatique climatique du 23 au 27 septembre

La « Semaine européenne de la diplomatie climatique » est l’un des plus grands événements au niveau international consacré aux initiatives en faveur de la transition énergétique.

0

Evénement annuel, la  semaine européenne de la  diplomatie climatique sera  célébrée cette année au Togo du 23 au 27 septembre, indique un communiqué de la Délégation de l’Union européenne.  Elle est placée sous le thème, « la jeunesse et sa participation à l’action pour le climat »

 La prévention des changements climatiques est une des grandes priorités de l’Union européenne. L’Europe ne ménage pas ses efforts pour réduire massivement ses émissions de gaz à effet de serre, tout en encourageant d’autres nations et régions à faire de même.

L’accord de Paris est le cadre multilatéral de référence pour l’action mondiale en matière de changement climatique. 180 pays l’ont déjà ratifié depuis son entrée en vigueur le 4 novembre 2016.  Il y a cependant un écart important entre l’ambition globale de cet Accord et le niveau actuel des efforts.

Les récentes études indiquent que, si rien n’est fait en faveur du climat, nous nous dirigeons vers des températures très élevées, au-delà de ce que les écosystèmes et l’humanité peuvent tolérer. Une situation qui à terme, laisserait inhabitable une grande partie de notre planète.

A Lire : 8 millions d’Euros pour accompagner les nouvelles communes : l’Allemagne toujours prêt pour le Togo

Le mouvement mondial de la jeunesse en faveur de l’action pour le climat est un signe de la prise de conscience, dans nos sociétés, que le changement climatique est une réalité pressante.

Partout dans le monde, des jeunes manifestent spontanément et pacifiquement  pour demander de leurs gouvernements des actions urgentes en faveur du climat et pour sensibiliser l’opinion aux conséquences de la passivité.

L’UE et ses Etats membres veulent, à travers le thème de cette édition 2019 de la « Semaine de la diplomatie climatique », montrer leur soutien aux jeunes. L’UE et ses Etats membres partagent en effet les préoccupations et les ambitions de la nouvelle génération.

Les activités prévues cette année vont de la traditionnelle conférence de presse des ambassadeurs à une simulation des négociations climatiques par les jeunes en passant par une présentation des premiers résultats obtenus sur les contrats de subventions du Programme d’Appui à la Lutte contre le Changement Climatique (PALCC) et des conférences publiques sur la gestion des déchets au Togo et sur l’agro écologie.

Laisser un commentaire