Coopération : Nouvelle dynamique entre Lomé et Alger

0

Le ministre des affaires étrangères du Togo, Robert Dussey a achevé vendredi 20 septembre à Alger une visite officielle  de 48 heures, marquée par une signature de mémorandum d’accord entre les deux pays.

Le document, selon le ministre Algérien des affaires  étrangères, Sabri Boukadoum définit les clauses de la relance des concertations politiques et des relations bilatérales gelées depuis près de 40 ans entre Lomé et Alger.

Arrivée jeudi  dans la capitale Algérienne, le Chef de la diplomatie togolaise a été accueilli et  échangé  quelques heures plus tard avec  son homologue  d’Algérie. Lors d’une déclaration de presse,  le ministre Boukadoum a souligné que cette rencontre constitue une occasion pour « poser tous les problèmes et renouer les relations avec le Togo », rappelant que « la dernière visite entre les deux pays remonte à 1980 ». Le mémorandum comprend plusieurs domaines susceptibles d’être développés, a-t-il précisé, indiquant que les discussions ont permis « d’échanger les vues et coordonner les positions autour de plusieurs questions régionales et internationales ».

De son côté, le ministre des Affaires étrangères du Togo a indiqué que sa visite officielle en Algérie, qui intervient à l’invitation de son homologue algérien, s’inscrit dans le cadre du renforcement des relations entre les deux pays.

 « L’Algérie occupe une place prépondérante dans le continent africain où elle a toujours joué un rôle important », a-t-il souligné, mettant l’accent sur « la nécessité de renforcer la coopération entre les deux pays, et ce à la faveur du mémorandum d’entente et de la feuille de route ».

A Lire Infrastructure : la BOAD décaisse 20 milliards de FCfa au gouvernement togolais

Le mémorandum porte sur la coopération dans les domaines politique, diplomatique, économique, de l’éducation et de la formation, selon M. Dussey.

Le secteur de la pharmacie togolais se réjouit

Le  président  de l’Ordre des pharmaciens du Togo, Dr Innocent Kpéto s’est réjoui de cette  signature et espère un renforcement du  jumelage entre l’Ordre des pharmaciens du Togo et celui d’Algérie. «  L’Ordre National des Pharmaciens du Togo entretient de très bonnes relations avec nos collègues d’Algérie à travers un jumelage. Cette signature entre nos deux États va booster ce type de partenariat entre professionnels », a-t-il confié à notre rédaction. 

Laisser un commentaire