Togo : Début du mois de rosaire chez les catholiques

0

La communauté catholique du Togo entame ce mardi  1er octobre 2019,  le mois du rosaire, un mois particulier pour les chrétiens de cette religion qui ont une grande dévotion mariale.  Durant trente jours, des méditations du chapelet ou du rosaire sont organisées sur les paroisses.

« C’est un mois favorable et nous devons en profiter pour bénéficier de l’intercession de la Vierge Marie, a confié le frère Dago. Pour que cette intercession soit efficace, rappelons-nous que la Vierge nous demande toujours de faire tout ce que le Seigneur nous dira ». « Le mois du rosaire est pour moi une occasion d’intenses prières à maman Marie », a indiqué Myriam Fadonougbo. Pour Elvire da Silveira, « c’est un moment d’adoration, de grâce, d’amour et de cheminement avec la Vierge Marie. » « Le mois d’octobre est pour moi, une occasion  de se rapprocher de la Vierge, pour qu’elle intercède pour moi auprès de son fils comme toute mère ».

La fameuse victoire du 7 octobre 1571

 Pour le Père Gaston Amouzou, responsable de la communauté Sancta Maria d’Apédokoè dans la banlieue Nord de Lomé, « le mois du rosaire rappelle à tous les chrétiens catholiques la fameuse victoire du 7 octobre 1571, communément appelée la guerre de Lépante ». « Pour dire qu’avec l’intercession de la Vierge Marie,  le chrétien devient victorieux du péché et de tout mal », a-t-il confié à 24heureinfo.com.

La bataille de Lépante est une bataille navale qui s’est déroulée le 7 octobre 1571 dans le golfe de Patras, en Grèce, à proximité de Naupacte — appelée alors Lépante —, dans le contexte de la Quatrième Guerre vénéto-ottomane. La bataille se conclut par une défaite pour les Turcs qui y perdirent la plus grande partie de leurs vaisseaux et près de 20 000 hommes. L’événement eut un retentissement considérable en Europe car, plus encore que la défaite des janissaires lors du Grand Siège de Malte de 1565, il sonna comme un coup d’arrêt porté à l’expansionnisme ottoman. C’est d’ailleurs en souvenir de cette victoire que fut instituée la fête de Notre-Dame de la Victoire, puis fête du Saint-Rosaire à partir de 1573.

Comment vivre cette période

Ce mois doit être vécu dans la foi, dans la fidélité à l’engagement pris au début du rosaire et surtout dans la ferme résolution de fuir le péché et faire la volonté de Dieu, recommande le Père Gaston. Il faut prier le rosaire en suivant  le modèle de la Vierge-Marie,  ajoute un dignitaire religieux.

Laisser un commentaire