Togo : Procema finance 32 projets à hauteur de 665 millions de F Cfa

0

A travers le Programme de Consolidation de l’Etat et du Monde Associatif (Pro-CEMA), trente projets ont bénéficié mercredi à Lomé d’un financement de 665 millions de FCFA. 

Les fonds alloués par l’Union Européenne, via Procema iront à la mise en œuvre de trente-deux projets dont neuf  pour le renforcement de capacités des faîtières, des réseaux régionaux et thématiques, treize relatifs à la résolution participative des problèmes émergents et de redevabilité sociale et dix  basés sur l’égalité de genre et la consolidation des organisations et réseaux de femmes.

Ce financement vise à amener les OSC bénéficiaires à lutter conjointement pour l’amélioration du bien-être des populations sur toute l’étendue du territoire national.

Selon le chef projet du Pro-CEMA, M. Moussa Ba, sur 132 demandes, 32 ont été sélectionnées après un processus très rigoureux. Dans les faits, 50 projets ont pu obtenir la moyenne requise pour accéder au financement, mais puisqu’il n’y avait pas suffisamment de ressources, il était nécessaire de trier les meilleurs. « Ce que je tire de ça, c’est que les OSC togolaises montrent qu’elles ont les capacités et la volonté d’action pour absorber beaucoup plus que ce qui leur a été octroyé. Donc, nous veillerons, à l’avenir, à ce que les partenaires techniques et financiers puissent augmenter significativement les enveloppes », a déclaré M. Ba. Il a précisé qu’un mécanisme de suivi est mis en place dès l’attribution du financement pour évaluer au fur et à mesure l’évolution des activités et y remédier au besoin. Dans ce sens, le financement se fait par tranche, a-t-il ajouté.

Synergie d’action

Après la signature des contrats, Frédéric Varen, représentant le chef de délégation de l’UE au Togo,  a félicité les OSC retenues pour la qualité de leurs projets. Selon lui, il s’agit pour l’UE, de leur donner les moyens, afin qu’elles puissent accomplir au mieux leur mission à savoir : lutter pour le mieux-être des populations. Il a indiqué que le Togo a adopté son plan stratégique de développement qui requiert de tous une synergie d’actions et une rigueur indispensable pour que chaque Togolais bénéficie des retombées de la croissance.

« Pour nous, ce plan est vraiment central et nous guide dans l’appui que nous apportons et dans la coopération qui nous lie aux autorités et à la société civile», a fait savoir M. Varen.

Les représentants des associations signataires ont, à leur tour, exprimé leur gratitude à l’UE et au Pro-CEMA, tout en espérant leur soutien.

 A noter que le Programme de Consolidation de l’Etat et du Monde Associatif (Pro-CEMA) est un projet de renforcement de la société civile, de promotion de l’égalité de genre et de la culture, fruit de la coopération entre le Togo et l’UE. Il s’étend sur l’ensemble du territoire national jusqu’en 2020.

24heureinfo et Togo Presse

Laisser un commentaire