« L ’éducation des filles est la clé d’un avenir meilleur pour le Togo », Harry Sullivan de l’ambassade U.S à Lomé

0

Chaque 11 octobre est célébrée dans le monde, la journée internationale de la  fille. Fermement engagée pour la promotion du droit de la fille togolaise, l’ambassade des Etats-Unis a donné la parole à son personnel. Dans une vidéo institutionnelle de 3 minutes 28 secondes, la représentation diplomatique partage l’avis du secrétaire général des Nations Unies António Guterres, selon lequel, « les filles peuvent être de puissants agents de changement et rien ne devrait faire obstacle à leur pleine participation dans tous les domaines de la vie ».


 « L’éducation des filles est la clé d’un avenir meilleur pour le Togo et le monde.  Si vous éduquez un homme, vous éduquez un individu, mais si vous éduquez une femme, vous éduquez une nation», a souligné Harry Sullivan, premier conseiller à l’ambassade des Etats-Unis à Lomé.

Pour une  employée de l’ambassade, cette journée lui rappelle  l’excision dont sont victimes les jeunes filles togolaises. Même si la pratique semble connaitre une baisse, selon une récente enquête publiée par British Medical Global Health en novembre 2018, elle n’a pas totalement disparu dans certaines communautés dans le Nord Togo.

« Il est  absolument important de garder  un jour, comme le 11 octobre pour célébrer les filles et leur apprendre  également qu’elles  doivent évoluer, se prendre en main et conquérir ce monde », a déclaré
Ahyi-Yenou Ronnie, fonctionnaire de l’ambassade.

 Chaque année, l’ambassade organise des formations technologiques ‘Female Tech Camp », elle promeut l’éducation par le programme Yali et les voyages d’apprentissage aux USA. Enfin, elle appuie l’autonomisation de groupe de femmes.

Le Corps de la paix de son côté, organise le Camp scientifique  et la promotion dans le pays.

Depuis 2012, la Journée internationale de la fille est célébrée chaque année le 11 octobre. Cette Journée vise à mettre en lumière les besoins des filles et à répondre aux défis auxquels elles font face. Cette Journée promeut également l’autonomisation des filles et l’exercice de leurs droits fondamentaux.

Laisser un commentaire