Le Togo est délivré de la Filariose Lymphatique

0

Le Togo a officiellement reçu  mercredi 16 octobre à Lomé, son prix de félicitations pour l’élimination en 2017 de la filariose lymphatique. Cette maladie  parasitaire est transmise par les moustiques. Décernée par Global Alliance to Eliminate Lymphatic Filariasis (GAELF), cette distinction est un signe d’encouragement pour le gouvernement togolais, a souligné le ministère de la santé, qui entend d’ici deux à trois années éliminer également l’onchocercose.

 Pour le ministre de la santé et de l’hygiène publique,  Moustafa Mijiyawa, les « maladies dites de pauvreté qui touchent les populations les plus marginalisées, sont des affections invalidantes, responsables de déformations stigmatisantes, causes d’absentéisme scolaire et qui plombent la productivité et l’économie des pays, pour ne citer que ces quelques impacts négatifs ».  

A la suite de la certification de l’éradication de la dracunculose comme problème de santé publique en décembre 2011,  le Togo a été de nouveau déclaré exempt en mars 2017 d’une autre maladie tropicale négligée, la filariose lymphatique. Entre 1999 et 2019, le Togo a reçu, par le biais du Programme, un total de 186,2 millions de comprimés de Mectizan dosés à 3 mg.

L’ambition actuelle des gouvernants, est de franchir aussi, la barre de l’élimination de l’onchocercose. Et lors de cette rencontre de Lomé, ensemble avec des autres pays, une nouvelle feuille de route après 2020 sera définit pour y parvenir. Egalement lors de cette rencontre, le pays va partager ses expériences.

Laisser un commentaire