Gnassingbé a fêté Ayizan

0

Le président Faure Gnassingbé,  a pris part samedi à Tsévié (35 Km de Lomé) à la 49e fête Ayizan (haricot en français) du peuple Ewe. Le premier ministre Klassou et Yawa Tsègan, présidente de l’Assemblée nationale  étaient aux côtés du Chef de l’Etat.  Pour la circonstance, M. Gnassingbé a goûté  l’haricot lors de la célébration apothéose sur le terrain municipal de la ville .

Ayiza représente pour les Ewé de Zio, la sauvegarde de leur histoire en souvenir de leur premier lieu d’installation ou de leur première terre d’accueil.

Selon l’histoire du peuple Ewé, les fondateurs de la ville de Tsévié émigrant vers le sud (exode de Notsé qui remonterait à 1720) fatigués et dépourvus, décidèrent de semer du haricot. Et lorsqu’il fallait reprendre la route, les semeurs protestèrent, exigeant d’attendre la récolte. De là est né le nom  Tsévié formé de « Tsé » (produire) et vié (un peu).

Laisser un commentaire