500 togolais abandonnent leur nationalité

0

Pour avoir fait la demande auprès des autorités togolaises, ils ont reçu un écho favorable. En conseil des ministres mercredi 6 novembre, le gouvernement a autorisé par décret la perte de la nationalité togolaise pour  500 togolais vivants aux Pays-Bas, États-Unis, en Allemagne, en Autriche, en Chine, en Norvège.

«Elle emporte la restitution  par le bénéficiaire de tous les documents officiels à savoir le certificat de nationalité togolaise, la carte d’identité, le passeport et la carte consulaire », souligne le communiqué officiel.

Cette autorisation respecte, selon l’exécutif togolais, l’ordonnance n° 78-34 du 7 septembre 1978 portant code de la nationalité togolaise, et qui offre la possibilité de renoncer à  la nationalité togolaise. « L’acquisition de la nationalité de certains pays, notamment de l’Europe ne devient effective que sous la condition suspensive de la preuve, par les bénéficiaires, de la perte de la nationalité de leur pays d’origine », explique le gouvernement qui souhaite par cette autorisation permettre à ses  ressortissants togolais désireux d’obtenir la nationalité d’un autre pays de pourvoir entamé ou achevé le processus sans difficultés.

A lire : Les commissions de l’UEMOA et Cédéao projettent un festival ouest africain des arts et de la culture

Un coup dur

Pour un observateur, prendre la décision de renoncer  à ses origines peut être source de plusieurs motivations et constitue une perte pour la nation. « Le Togo perd ainsi ses enfants, regrette-t-il ». La diaspora togolaise fait l’objet ces derniers temps de toutes les attentions de la part du gouvernement. Mis en place du Haut conseil des Togolais de l’extérieur, perspective de vote notamment sont des actions menées sur les six dernière mois.

Et aussi, elle représente un partenaire important dans le développement du pays. Selon la banque mondiale, en 2017, la diaspora togolaise a envoyé 402 millions dollars US, soit l’équivalent de 234 milliards  au Togo.
Estimée à entre 1,5 et 2 millions de personnes dont les 2/3 sont en Afrique, les Togolais de l’extérieur vivent principalement en Côte d’Ivoire, au Gabon, au Nigeria, au Mali, au Niger et au Sénégal. Sur les autres continents, ils sont installés globalement en France, en Allemagne, en Belgique, en Suisse, au Canada et aux Etats-Unis.

Laisser un commentaire