La voie ferroviaire Abidjan-Niamey-Cotonou-Lomé bientôt en chantier

0

Les travaux de la boucle ferroviaire Abidjan-Ouagadougou-Niamey-Cotonou-Lomé  seront bientôt lancés, a annoncé jeudi à Abidjan la réunion des ministres en charge des transports des pays  concernés. D’une distance linéaire de 3 034 km, soit 1 946 km à réhabiliter et 1 088 km à construire, les études sont bouclées, ont ensuite indiqué  les ministres à l’ouverture des travaux estimant le coût à  4 011 milliards FCFA.

Soulignant l’importance de cette voie ferrée qui reliera cinq capitales ouest-africaines, le ministre ivoirien des Transports, Amadou Koné, a relevé le grand déficit en infrastructures de transport ferroviaire. Ceci a pour corollaires, entre autres, la surcharge routière qui entraîne des coûts élevés de l’entretien routier, des coûts élevés de transport, des problèmes environnementaux et de nombreux accidents, plombant considérablement le développement économique des États, souligné  le site  yeclo.com.

« La conjugaison de nos efforts aura, une fois de plus, un sens capital pour surmonter cet obstacle », a renchéri le ministre ivoirien de l’Intégration africaine et des Ivoiriens de l’extérieur, Ally Coulibaly.

Lire aussi -CEDEAO : une session extraordinaire des chefs d’Etat sur la Guinée-Bissau à Niamey

 La 5ème réunion du cadre de concertation pour la mise en œuvre des projets ferroviaires régionaux qui a réuni des ministres des Transports des pays concernés à l’Hôtel Azalaï à Marcory (Abidjan Sud) succède aux travaux des experts de l’UEMOA sur la problématique de l’interconnexion des États par le Rail.

Laisser un commentaire