Afrique

Base militaire américaine au Ghana : Akufo-Addo met fin à la polémique

(24hinfo)-Le président ghanéen Nana Akufo-Addo, lors d’une allocution à la télévision ce jeudi, a indiqué qu’aucun accord n’a été signé entre son pays et les Etats-Unis en vue de l’installation d’une base militaire américaine sur le territoire ghanéen. De quoi mettre fin à la polémique qui enfle depuis plusieurs semaine à Accra.

Nana Akufo-Addo, le président ghnanéen se veut rassurant
Il n’y aura pas de base militaire américaine au Ghana. Le chef de l’Etat ghanéen Nana Akufo-Addo l’a assuré ce jeudi à ses compatriotes lors d’une intervention télévisée.
Dans son allocution, le président ghanéen a, certes, reconnu que l’accord de coopération militaire qui existe Accra et Washington avait été récemment reconduit mais il a tenu à préciser qu’aucun point de l’accord ne prévoit l’installation d’une base américaine dans pays. A en croire le président Akufo-Addo, il n’a jamais été question de cela. Mieux indique-t-il, les Etats-Unis « n’ont jamais fait une telle demande, et n’en feront pas ».
Pas de concession sur la souveraineté du pays
Lors de cette sortie médiatique, le président Akufo-Addo qui dirige le Ghana depuis un an a déclaré qu’il « respecte la mémoire des patriotes, dont les sacrifices nous ont apporté notre indépendance et notre liberté ». A cet effet, il a promis qu’il ne serait point le chef de l’Etat qui fera des concessions sur la souveraineté du Ghana.
Cette déclaration du numéro des Ghanéens devraient pouvoir taire la polémique qui enfle depuis peu dans le pays. L’opposition accuse le pouvoir d’avoir cédé une partie de la souveraineté nationale à travers un accord entre Washington et Accra. Dans la capitale ghanéenne, il y a quelques jours, une marche de la population avait été organisée la semaine écoulée.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page