CEDEAO

 La Présidence de la République dément ‘ les tractations de diplomates togolais pour  un second mandat de  Faure Gnassingbé à la tête de la Cédéao’

(24hinfo)- La Présidence de la République  dément formellement  une information  attribuant aux diplomates togolais de ‘mener des tractations pour un  second mandat de Faure Gnassingbé à la tête de la Cédéao’. L’information révélée par nos confrères de Victoire FM dans la matinée du lundi 11 juin  a  suscité   des  tollés  sur les réseaux sociaux créant  des confusions dans tous les rangs.

Des choses ont été dictes ici et là  sur le Chef de l’Etat et sur  le Togo. Mais  pour la présidence de la République, qui a apporté un démenti à cette information via son service de  communication, ‘c’est un  pur mensonge’, ‘ aucun diplomate togolais ne se prêterait à un tel  jeu  pour le maintien de Faure Gnassingbé à la tête de la Cédéao ou encore  pour briguer un second  mandat’.

Car souligne t-elle (la présidence de la République),  ‘ce serait synonyme  de méconnaître les règles de  fonctionnement de la Cédéao’ et ‘il n’appartient pas à un Etat  lui seul  selon ses propres ambitions de faire  des pieds et des mains  pour être président ou non de la Cédéao surtout de briguer un second mandat à la tête de l’institution’.

Même si cela  pourrait advenir rappelle la présidence,  comme  ce fut le cas   à  l’Uemoa  ou au   Conseil de l’Entente, des organisations   régionales  à la tête desquelles   le président de la République a exercé plus d’un mandat au regard  des résultats obtenus,  ‘c’est à la conférence des Chefs d’Etat d’en aviser  et   de  le faire entériner.

‘Ceci ne serait être le fruit d’une quelconque tractation de diplomate togolais. Il y a là l’expression d’une probable désillusion que nourrirait nos chers amis  de l’opposition sachant que  le changement à la tête de  Cédéao n’a rien à avoir avec  nos réalités’,  souligne  le service de communication.

Enfin, précise la note, ‘les solutions à nos problèmes  doivent être trouvées par les togolais eux-mêmes avec le soutien  de la communauté internationale  dont la Cédéao’.

Charles Djade

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page