Coopération

Un Conseil de l’Entente rénové !

(24hinfo)-Le ministre des affaires étrangères du Togo, Robert Dussey,  préside ce  vendredi    à Lomé, la troisième  réunion extraordinaire des ministres des pays membres du Conseil de l’Entente.

Venus du   Bénin, du  Burkina Faso,  de la Côte d’Ivoire, du Niger et du  Togo,   ils vont examiner  et adopter les recommandations des travaux du comité des  experts   sur  l’audit institutionnel et organisationnel du Conseil,  l’évaluation du  plan stratégique 2013-2016 et le nouveau plan 2018-2022.

Pour le Chef de la diplomatie togolaise, à l’ouverture des travaux, ’l’efficience  du Conseil de l’Entente  passe par ces réformes  ambitieuses et  courageuses qui  doivent aboutir à la transformation de l’espace’.

‘Mais ce noble objectif ne peut être atteint que dans un climat de paix, de sécurité et de stabilité. Pour ce faire, le  rapport relatif au mécanisme entente de renseignement issu de la 3ème réunion annuelle des ministres en charge de la sécurité et des frontières, fera également l’objet des échanges durant les travaux’, a-t-il déclaré.

Poursuivant ses propos, il a exprimé au nom du Conseil,   les félicitations  des Etats-membres au  secrétariat  exécutif   à la suite de l’accord de financement de 5 milliards F Cfa  de  la BAD au Conseil  de l’Entente pour le financement des réformes du  Centre régional pour l’entretien routier (CERFER) basé à Lomé au Togo.

Mohamadou Abdoulaye, secrétaire exécutif, adjoint a pour sa part,  souligné que la tenue de la présente réunion extraordinaire  revêt une importance capitale pour l’organisation commune car ‘elle doit faire le bilan de l’action  engagée  depuis 2012 et faire des propositions novatrices pour les cinq prochaines années’.

‘Au cours de ces cinq dernières années nous nous sommes attelés à asseoir les fondations institutionnelles, juridiques, et programmatiques du Conseil de l’Entente rénové’, a-t-il déclaré avant de se réjouir  de la  gouvernance  tournée   sur les standards internationaux  adoptée par le Conseil et  sa place  retrouvée   dans le paysage institutionnel  sous-régional.

‘Ce succès a été rendu possible grâce à la volonté politique de nos chefs d’Etat dont les directives ont été le fil conducteur de notre action mais aussi grâce à vous, nos ministres de tutelle qui ont veillé à la bonne gouvernance du conseil et à la mobilisation des contributions financières des Etats’,  a martelé le Secrétaire exécutif adjoint.

Après l’ouverture,  les travaux se sont poursuivis à huis clos.

Nous y reviendrons.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page