Culture

 Koffi Efa-aboè Okouma ‘Zambé’ a rugi à l’Institut Français de Lomé

(24hinfo)-Ce samedi 28 juillet à l’Institut Français de Lomé, Koffi Efa-aboè Okouma ‘Zambé’ a donné un concert 100 % live devant un monde fou. Un institut Français archicomble  avec un public très charmant. Une très belle occasion pour le porte drapeau du Togo  aux  jeux 2017  de la francophonie  en catégorie  chanson,   féru de percussions africaines  et qui évolue dans le Reggae de revisiter tous les titres de son  deuxième album  baptisé ‘Sens toi chez toi’

Sur scène avec son groupe il avait  à ses côtés  son ami Haïtien Jean Joe Roosvelt.

Pendant  deux à trois heures, Zambé, le traditionnel  a chanté en live tous les titres de son nouvel album,  entre autres ‘Sans toi chez toi’, Zambé Zambé,   ça fait mal, Fatinimè, Choose God sous un style de Regsaf, un  mélange de deux  styles.

A la fin de la soirée, l’artiste s’est réjoui de la mobilisation des Togolais et des amoureux de son concept. ‘Notre concert a été organisé dans le but de promouvoir la culture Africaine et Togolaise bref  la tradition. Nous sommes en train  de voir que la culture, la tradition est en perdition, tout le monde s’adonne à la modernité  et cela fait perdre notre identité’, a-t-il dit, en soulignant que son concept  le Regsaf est une  fusion de deux rythmes à savoir le  Reggae  connu de Jamaïque  et l’Assafou, un rythme des guerriers en  Akposso au Togo.

‘J’ai du faire  la  fusion de ces deux rythmes pour avoir ma marque’,   explique-t-il  aux médias tout en précisant  que son  concept  ‘Sens-toi chez toi’   titre de son deuxième album est en fait un concept qui appelle au vivre ensemble.

‘Nous sommes en train de voir  que  tous les jours en occident la maltraitance  prend de l’ampleur, nos frères et sœurs africains sont maltraités  et subissent aussi  parfois des traitements inhumains et nous sommes en train de voir les mêmes scénarios en Afrique où dans les pays voisins nous sommes chassés parce que nous ne sommes pas ivoiriens,  marocains,  Tunisiens.  Par ce concept, je voudrais dénoncer ce fait, ce constat amer, ce problème qui ronge l’Afrique. Mon  message est que l’Afrique est un, sans frontière’,  souligne Zambé.

Le Haïtien  invité pour la circonstance  s’est aussi réjoui de la mobilisation du public Togolais. ‘C’est très chaleureux.  Je ne me sens pas étranger ici c’est comme je suis en Haïti.  Ce soir encore, le public africain vient de prouver l’amour qu’il a pour la musique africaine et  togolaise’, nous a-t-il confié.

Pour la petite histoire, lui et Zambié se sont rencontrés  en  2017 à Abidjan lors des  jeux de la francophonie. Le haïtien était ambassadeur mais visiblement séduit par la prestation du Togolais et c’est le début d’une grande amitié. Aujourd’hui c’est lui qui est venu au Togo, la prochaine sera Zambé en Haïti pour un géant Concert aussi.

CH

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page