Culture

UEMOA : les Experts de la Culture des Etats membres se penchent sur la validation de projets de textes communautaires

(24hinfo)-La Commission de l’UEMOA a organisé du 24 au 26 juillet 2018 à Ouagadougou au Burkina Faso  la réunion annuelle des experts de la culture des États membres sur la validation de projets de textes communautaires.

La cérémonie d’ouverture a été présidée par Madame Aïssata MININGOU, Directeur de Cabinet, représentant le Professeur Filiga Michel SAWADOGO, Commissaire en charge du Département du Développement Humain (DDH), en présence de Monsieur Emile ZIDA, Chef de la division Culture à la Commission de la CEDEAO et de Monsieur Adama SAGNON, Président de l’Observatoire Régional de la Propriété Intellectuelle (ORPI).

Dans son mot d’ouverture, le Directeur de Cabinet a souhaité la bienvenue aux différents participants au Burkina Faso avant de les inviter à se mettre au travail, afin de relever les nombreux défis auxquels est confronté le secteur culturel communautaire. « L’un des principaux défis pris en charge par la Commission est la création d’un environnement juridique favorable au développement d’un marché régional unifié des biens et services culturels » a rappelé Mme MININGOU.

Cette rencontre des experts se déroule en prélude à la réunion annuelle des Ministres de la Culture des Etats membres,  prévue le 27 juillet 2018 à Ouagadougou.

Au cours de ces trois jours de travaux, les experts  ont examiné ,entre autres, les projets de Directives communautaires relatives aux droits d’auteurs et aux droits voisins, au dépôt légal des documents audiovisuels, à la production et à la circulation de l’image.

Pour rappel, en septembre 2014, les Etats membres de l’Union ont adopté le Programme de Développement Culturel des Etats membres de l’UEMOA (PDC-UEMOA), exprimant, ainsi, leur volonté de faire de l’espace communautaire «une aire de créativité où les expressions culturelles sont promues et partagées dans un environnement économique et social dynamique ».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page